La Symphonie « Héroïque » de Beethoven par l’Orchestre National d’Ile-de-France, ce vendredi à 20h30 sur Radio Classique

© ONDIF Christophe Urbain

Radio Classique vous fait vivre le programme 100% Beethoven du concert d’ouverture des Flâneries Musicales de Reims, vendredi à 20 heures 30.

La mythique Ouverture de Coriolan ouvrira un concert entièrement dédié à Beethoven

C’est dans le magnifique cadre de la Basilique Saint-Remi de Reims, qu’est donné le coup d’envoi des Flâneries Musicales de Reims, un festival qui proposera plus d’une quarantaine de concerts jusqu’au 9 juillet. Ce concert d’ouverture, par l’Orchestre National d’Ile de France dirigé par le chef allemand Michael Hoffstetter, offrait un programme entièrement consacré à Beethoven. Tout d’abord l’Ouverture de Coriolan, qui était à l’origine une musique de scène pour une pièce de Heinrich-Joseph von Collin, ami de Beethoven. Créée en 1807, elle s’inspire de la vie du général romain Coriolan, au Ve siècle avant Jésus-Christ. Coriolan, qui a été exilé, tente de se venger de sa patrie en s’attaquant à Rome, mais il renonce sur l’insistance de sa mère.

A lire aussi

 

La seconde œuvre est l’air de concert Ah ! Perfido, composé en 1796 pour la soprano Josefa Dussek, qui avait été proche de Mozart. Ah ! Perfido exprime la douleur d’une femme délaissée. La première partie est cantabile, puis vient une cabalette dans laquelle Beethoven introduit plusieurs parties lentes. La dernière œuvre au programme est la Symphonie n°3 « Héroïque ». Une œuvre créée en 1805, que Beethoven destinait à Bonaparte, avant de changer d’avis lorsque celui-ci s’est lui-même sacré Empereur. Ce concert enregistré le 17 juin sera présenté par Jean-Michel Dhuez.

Retrouvez l’actualité du Classique