La spiritualité laïque selon Luc Ferry

  Olivier Bellamy reçoit Luc Ferry sur Radio Classique

Luc Ferry a écrit un ouvrage passionnant, le plus personnel peut-être de ses livres, le plus osé aussi : La Révolution de l’amour. Au lieu de casser des icônes pour établir sa pensée sur un champ de bataille, comme le fait Michel Onfray, Luc Ferry relie les grands humanistes de notre civilisation et révèle des similitudes, des intuitions prémonitoires.

Non, les Evangiles ne sont pas seulement un dogme chrétien, c’est aussi un message universel, d’une grande profondeur, un puits de spiritualité pour l’esprit laïque.

Et la musique ! Le plus élevé de tous les arts car il n’a pas besoin de mots ou d’images pour « raconter une histoire ».

Voici son programme :

Mozart : Symphonie concertante (2e mvt)

Madeleines

– Cesar Franck, ?Prélude, Choral et Fugue par E. Kissin

– – Brassens, ?La mauvaise réputation

Brahms, 4ème symphonie par Eugen Jochum (1er mvt)

– Les disques de Bach et de Chopin d?Elisabeth Sombart

– Bartok, Les danses populaires roumaines, au violon

– Chopin, Sonate pour violoncelle et piano, « Le largo », par Mischa

Maisky.et Argerich

Mélodies d?amour

– Les Stones, ?Angie?

– Les Beatles, ?Here comes the sun?

Cesar Franck, ?Prélude, Fugue et Variation? au piano.