La Revue de Presse du jour – 30/11/2018

La revue de presse… Les gilets jaunes reçoivent le soutien massif des Français, mais… mais… Pas de toute la presse ! Certaines critiques s’affinent…

Certains en profiteront pour relancer le procès des médias et « des journalistes assis devant leurs ordinateurs et leurs traitements de texte, sans expérience de la souffrance », comme l’écrit Bruno Frappat dans La Croix (pour dénoncer bien sûr un cliché).
Mais d’autres tendront peut être une oreille attentive : critiquer les gilets jaunes, non pas pour ce qu’ils vivent bien sûr, peut aussi stimuler l’esprit !

OK ! On y va, par quoi commence-t-on ?

On commence moderato… La complexité de la situation semble perdue de vue, avance Didier Rose dans Les Dernières nouvelles d’Alsace… Il tient à rappeler ce matin que si la France est la championne des impôts, c’est que notre pays est aussi l’as de la redistribution grâce à son système social adoré…

Poursuivons…. Allegro maintenant !

Gilets jaunes, dont vos souffrances sont réelles et votre colère compréhensible, vous êtes façonnés par l’algorithme Facebook !
Réflexion d’Olivier Auguste de L’Opinion.
Qu’on m’entende mais, surtout, qu’on ne me réponde pas !
L’algorithme Facebook, qui porte la révolte des gilets jaunes, ne place dans le fil des manifestants que les articles et vidéos qui renforcent leurs convictions. Ils ne semblent plus capables de supporter la critique et même le dialogue…
C’est un monde où le suffrage universel apporte moins de légitimité que le nombre de partages ou de likes…

Les gilets jaunes sont toujours à la Une, mais des journaux ne négligent pas le reste de l’humanité…

Oui, ils sont à la Une du Parisien face à François de Rugy (le journal a organisé un débat dans ses locaux), mais Le Figaro consacre sa manchette aux victimes oubliées de la guerre du Yémen…
Plus de 85.000 enfants seraient morts de malnutrition ou de maladie depuis le début de ce conflit qui a fait des dizaines de milliers de victimes… Un conflit « hors des radars ».

Les débats sur l’évolution de la planète sont aussi à la Une…

La croissance serait-elle une vieille lune à oublier ? Question posée par Le Monde… L’expansion économique alimente le réchauffement climatique, alors des « décroissants » ont choisi de modifier leur mode de vie… Consommer moins, arrêter de prendre l’avion, réduire leurs déchets…
La décroissance donc et pourquoi pas -encore plus efficace- la dénatalité : là, il s’agit de ne plus procréer.
Couche-culotte ou couche d’ozone, faut-il choisir ? lance Libération. Faut-il faire moins d’enfants pour sauver la planète submergée par la surconsommation d’une population galopante ?
Un enfant, c’est une empreinte carbone ! L’équivalent de près de 59 tonnes de CO2 par an dans les pays industrialisés…
Je vous présente Gaëlle, 33 ans, elle est convaincue : « Je préfère accueillir des migrants que de faire des enfants qui consommeront encore et toujours… »
Libération ne succombe pas complètement à cette option de la dénatalité susceptible, lit-on, « d’engendrer à terme résignation et repli sur soi »… « Une vision très sombre de l’humanité »…
Il n’y pas encore eu d’attaques de maternités au nom de l’impératif écologique… mais allez-savoir… Que nous réserve l’avenir ? Y a-t-il par exemple un risque en France de guerre civile ?

La guerre civile, carrément ?

C’est l’avertissement du Point cette semaine…
Ceux qui poussent à la guerre civile… Comment identitaires et islamo-gauchistes font la paire. Le Point fustige ces militants obsédés par l’identité qui renvoient chacun à son origine ou sa religion…
90 intellectuels dénoncent dans l’hebdomadaire les attaques de mouvances qui, sous couvert de lutte pour l’émancipation, réactivent l’idée de « race »…
Cette mouvance travaillent-elles les Insoumis ? C’est ce qu’avance Le Monde qui consacre toute sa Une à « la maison Mélenchon qui se fissure au grand jour »… Manque de démocratie interne, personnalité contestée de Jean-Luc Mélenchon, et influence grandissante au dépend des républicains des « communautaristes, gauchistes indigénistes au discours racialiste et postcolonial » (comme dit un militant qui vient d’être évincé)
Le Figaro évoque aussi les vents contraires de Jean-Luc Mélenchon alors que Les Echos soulignent que lui et Marine Le Pen surfent (il y a une course entre les deux) sur la vague de mécontentement actuelle…

Une particularité au sujet de la Une du Parisien que vous citiez tout à l’heure…

François de Rugy au milieu de 7 gilets jaunes hier au journal…
7… Pas une femme. L’image surprend, d’autant qu’elle tranche avec ce qu’on voit aux carrefours : une forte présence féminine… Les femmes contactées par Le Parisien se sont désistées, est-il précisé…
Alors je vais vous parler d’une femme, il en est question dans les journaux, notamment dans Le Monde : Dominique Crenn est la première cheffe à obtenir 3 étoiles Michelin aux Etats-Unis.
Une Bretonne de 53 ans qui épate les palais outre-atlantique, à San Francisco…
Le menu affiche un extraordinaire mélange de grâce, de talent artistique, de savoir-faire et de goût, résume le Michelin.

 

Michel Grossiord