La Revue de Presse du jour – 25/01/2019

Avant d’accueillir Bruno Jeudy et Cécile Cornudet (qui révèle dans Les Echos « la tentation du départ » de Gérald Darmanin), la revue de presse… où il est question du bilan du ministre de Bercy !

Gérald Darmanin va peut-être « se tirer les flûtes », comme disait hier soir Emmanuel Macron au sujet des partisans du Brexit qui ont préférer se carapater… fuir la Grande-Bretagne avant la catastrophe…
Mais son action fait déjà l’objet d’un bilan sur deux points…
-Le prélèvement à la source… Le ministre se flatte d’une absence de bug… Oubliées les sueurs froides… Jusqu’ici tout s’est bien passé…
Mais l’heure de vérité n’a pas tout à fait sonner, pour Le Monde. C’est à partir d’aujourd’hui et jusqu’à la fin du mois que 25 millions de salariés verront leur impôt sur le revenu prélevé sur leur salaire…
Enfin, non. Pas 25 millions… Car près de la moitié (11 millions) ont un taux d’imposition nul, et ne paient pas l’impôt sur le revenu…

Autre aspect du bilan de Gérald Darmanin : la lutte contre la fraude fiscale…

Darmanin, espion en chef ! Le ministre de l’Action et des Comptes publics a donné un sérieux coup d’accélérateur : réseaux sociaux, police fiscale, accès à des fichiers secrets, utilisation d’algorithmes d’intelligence artificielle, recueil de renseignements venant de pays voisins, sans oublier le prélèvement à la source qui permet aussi de lutter contre les abus des contribuables expatriés (souvent, ils « oublient » de déclarer des revenus… « Nous devrions récupérer ainsi entre 700 millions et 1 milliard d’euros », estime Gérald Damanin…)
« Comment le fisc vous espionne », dossier complet dans Le Figaro magazine sur les nouvelles armes de Bercy contre les « anomalies » dans les déclarations des contribuables…

En complément, on peut ouvrir le mensuel Capital…

« Tout ce que l’on sait sur vous », titre le magazine économique… On : le fisc, l’administration, les employeurs, Google, Facebook n’en déplaise à Mark Zuckerberg qui assure à nouveau dans le Wall Street Journal que son réseau social ne pas vend pas les données personnelles de ses utilisateurs…
Facebook ne les vend pas directement,, mais les exploite pour permettre aux publicitaires de cibler leurs messages… Capital explique cette mécanique implacable (analyse de tous vos likes, photos, messages et ceux de vos amis…)

Mark Zuckerberg se défend aussi de chercher à augmenter le trafic sur Facebook avec des contenus haineux ou des fausses informations…

Le reproche est revenu sur le devant de la scène avec la crise des gilets jaunes : le patron de Facebook explique que les systèmes d’intelligence artificielle sur lesquels s’appuie Facebook pour chasser les contenus inappropriés ne sont pas parfaits…

Mais la haine se répand maintenant au sein même des gilets jaunes. L’Opinion évoque une galaxie explosée depuis l’annonce d’une liste gilets jaunes aux Européennes…
Le diable se cache dans la ponctuation. La France en colère !!! (3 points d’exclamation) n’est pas « La France en colère » (sans point d’exclamation).
Les commentateurs, du Figaro, des Dernières nouvelles d’Alsace, du Républicain lorrain, s’amusent de la fin de la bienveillance du Rassemblement national et de Nicolas Dupont-Aignan pour les gilets jaunes qui veulent se lancer en politique…
Sourires de façade, rires jaunes…
« Les regards de certains candidats d’extrême-droite et souverainistes trahissent la peur d’un siphonnage électoral », écrivent les DNA…

Autre grand sujet à la Une : le Vénézuela…

Le peuple se lève contre le régime chaviste… L’encouragement sur une photo de foule du Figaro…
L’Humanité veut uniquement voir dans les événements des ronds-points de Caracas et la démonstration de force de l’opposition un coup de force de Trump…
Libération met les points sur les i, et répond sans le citer à Jean-Luc Mélenchon (que Le Figaro voit atteint d’un nouvel accès de cette étrange fièvre du socialisme tropical) …
« On trouve au Venezuela tous les maléfiques ingrédients du populisme de gauche dont certains politiques et intellectuels irresponsables continuent de faire un modèle », écrit Laurent Joffrin qui résume en quelques mots le régime de Nicolas Maduro : un pouvoir autoritaire et agressif, incompétent et corrompu, une dictature…
Population affamée, frappée par les pénuries, obligée de fuir la débâcle dans un pays pourtant assis sur les plus grandes réserves mondiales de pétrole…

En France, le pouvoir pense avoir trouvé le moyen de parler aux jeunes et aux classes populaires…

Cyril Hanouna…
Marlène Schiappa doit diriger ce soir un atelier avec l’animateur de C8…
C’est Le Monde qui écrit que le gouvernement mise sur l’animateur pour parler aux jeunes et aux classes populaires…
Mounir Majhoubi, le secrétaire d’Etat au numérique, est déjà venu dans l’émission pour débattre avec des gilets jaunes le 7 décembre…
Il confie son souvenir : je suis ressorti du studio avec la conviction d’avoir participé « avec 4 heures de débat à une des plus belles émissions politiques » qu’il ait jamais faite…
Et il en a fait beaucoup…
On est venu le saluer dans la rue le lendemain…
Le Monde de se souvenir qu’Emmanuel Macron avait envoyé très tôt des signes de sympathie en décrochant son téléphone pour intervenir en direct dans l’émission de Cyril Hanouna qui voulait lui souhaiter son anniversaire…
Le Monde de souligner : l’échange entre l’homme qui met des nouilles dans le slip de ses chroniqueurs et l’ancien disciple de Paul Ricoeur avait étonné.

 

Michel Grossiord