La Revue de Presse du jour – 24/01/2019

La revue de presse… C’est la crise, aussi pour les médias !

Crise de confiance ! On sait que la défiance touche toutes les institutions, Président, ministres, partis politiques, syndicats… Les médias ne font pas exception confirme La Croix qui publie son 32ème baromètre réalisé en début d’année, en pleine fièvre des gilets jaunes…
La crédibilité des journalistes est à la baisse…
Leur indépendance jugée insuffisante…
Médias, pourquoi tant de haine ? La question est posée en ces termes en page intérieure par La Croix… Le sujet préoccupe aussi L’Humanité qui le met à la Une, mais le journal communiste, interrogeant un sociologue, évoque en face des agressions contre les journalistes « la violence symbolique de certains éditorialistes contre les milieux populaires »…
Il est question dans L’Huma d’un « modèle dominant de journaliste »…
On connaissait le mâle dominant, voici le modèle dominant de journaliste… Certains, les diables, sont peut-être et l’un et l’autre ?…

Restons en mauvaise compagnie, celle des « mâles dominants »…

Les fourbes utilisent parfois l’humour pour satisfaire leur instinct… L’humour ne saurait être une excuse : c’est une banalisation de la violence verbale genrée, écrit le mensuel Marie-Claire ; c’est un biais pour présenter les femmes comme « stupides, agressives, ou comme un simple objet sexuel », ajoute Le Monde…
Deux journaux sur la même ligne que le Haut Conseil à l’égalité dont le premier rapport sur le sexisme…
Ce Haut conseil à l’égalité appelle l’Etat à agir contre cette « idéologie » qui postule que certains humains sont inférieurs à d’autres… Objectif politique du sexisme : maintenir la société du contrôle des femmes et de l’inégalité entre les hommes et les femmes…
Les humoristes, qui cultivent cet « héritage préhistorique » notamment à la radio ou sur Youtube, sont dénoncés… ce qui fait bondir le mensuel Causeur qui s’alarme d’une extension terrifiante du domaine de la lutte féministe…
Et Causeur d’oser citer cette « blague », témoignage selon le Haut Conseil que « l’humour est l’arme des dominant.e.s au détriment des dominé.e.s » :
« Comment donner plus de liberté à une femme ?
-En agrandissant la cuisine. »

A-t-on le droit de rire ?

On a connu humour plus fin, je vous le concède…
Un célèbre avocat, un ténor, celui que ses confrères surnomment « L’Ogre », je veux parler d’Eric Dupont-Moretti fait le procès de la bien-pensance dans L’Obs… dont il occupe toute la couverture sur ses épaules de bûcheron…
Il se mue en procureur de la bien pensance et dénonce une société devenue selon lui « hypermoralisatrice, hyperhygiéniste, hypertransparente »…
Il en veut aussi à certaines féministes, celles dit-il) qui réclament d’instaurer une distance physique de sécurité entre les hommes et les femmes, mais… Car Eric Dupont-Moretti ajoute un mais… « Il y a aussi des abuseurs de liberté »… Et il cite Eric Zemmour…
« Vous pensez que c’est une liberté de raconter qu’un prénom d’origine africaine est une insulte à la France. La liberté, ce n’est pas n’importe quoi… »

L’actualité du jour, c’est le nouvel épisode du grand débat national avec Emmanuel Macron…

Avec un nouveau format (banquet républicain) dans la Drôme…

Etonnante confidence dans Le Parisien dans l’article titré « Macron cherche à garder le souffle »… Comment ne pas lasser, comment maintenir l’attention des Français ?…
Un haut gradé de la macronie va jusqu’à souhaiter des polémiques… (comme si il n’y en avait pas assez !)
« Pour faire vivre le débat sur le long terme, dit ce haut gradé, pour générer un intérêt, il va falloir des points de clivage. On en a besoin »…
L’auteur de cette confidence imagine des questions sur la suppression du Sénat ou de la syndicalisation obligatoire…
Des polémiques ? Des clash ?… Une seule adresse… Cyril Hanouna… CQFD…
Encore beaucoup de commentaires dans la presse régionale sur la participation comme animatrice de Marlène Schiappa à l’émission Touche pas à mon poste.
Etonnement des Dernières nouvelles d’Alsace : la combattante de l’égalité entre hommes et femmes partage l’antenne avec un provocateur connu pour ses dérapages stigmatisants… un champion de l’hystérisation et… du sexisme, souligne Le Républicain lorrain…
Les débordements sexistes de Cyril Hanouna ont été sanctionnés par le CSA en frappant la chaîne qui l’emploie au porte-monnaie, rappelle de son côté Challenges…
La ministre Marlène Schiappa est logée à la même adresse que… le Haut conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes…

Une femme prend la parole ce matin, après avoir écrit au Chef de l’Etat pour solliciter un rendez-vous…

L’épouse de Carlos Ghosn, alors que la succession de son mari à la tête de Renault est largement traité par Les Echos, Le Figaro économie, Libération… qui évoque le jour du débarquement, ce jeudi…
Dans Paris Match, Carole Ghosn dit que son mari va se battre pour sa réputation, « il me répétait souvent que c’est tout ce qui reste d’un homme lorsqu’il disparaît »…
Elle dit aussi ceci : « Les privations (en prison) ne l’effraient pas… Il a été élevé chez les jésuites.
Il s’était mis à la méditation en juin dernier, il est capable de méditer de longues heures, rien ne peut l’abattre ».
Les articles du jour mentionnent que Carlos Ghosn ne peut pas espérer une libération sous caution avant 6 mois, au plus tôt…

Méditons, méditons…

 

Michel Grossiord