La Revue de Presse du jour – 15/03/2019

La revue de presse… par ici la sortie !

Laquelle ?
La sortie « périlleuse » du grand débat, soulignent Les Echos…
Ou la sortie non moins périlleuse de Christophe Castaner samedi soir dans un restaurant branché, à l’issue d’un nouvel acte (limité) des gilets jaunes…
Besoin de décontraction, envie de lâcher prise, manière d’exprimer son soulagement? Les magazines Voici et Closer racontent, photos à l’appui, « la soirée qui tombe mal », comme dit Le Parisien.
Shots de vodka, danse endiablée avec une jeune femme… Couverture de Voici : le ministre de l’Intérieur, un vrai tombeur… De Closer : Son couple explose après sa chaude soirée avec une autre au Noto, situé non loin du ministère de l’Intérieur…

Le ministre a déjà réagi…

« Il s’agit de ma vie privée et de ma famille, qui peut être respectée », a-t-il répliqué fermement hier soir auprès de Parisien. « J’ai rejoint une soirée dans un cadre totalement privé »…
Vie privée ou faute politique ? fait mine de s’interroger Valeurs Actuelles.
La soirée tombe mal donc pour Le Parisien… qui rapporte : on fronce les sourcils au sein des cabinets ministériels, on tousse dans les milieux policiers
La presse people sait ironiser, mais Le Point aussi : Christophe Castaner y est dépeint par Jérôme Béglé comme le nouveau roi de la night à la cinquantaine rugissante. Et Le Point de féliciter le ministre de l’Intérieur de redonner des couleurs au monde de la nuit parisienne
« Il reste quelques fêtards intrépides capables de dîner jusqu’à 2 heures du matin pour enchaîner avec une soirée privée… Des oiseaux de nuit qui ne craignent ni la maréchaussée, ni le qu’en-dira-t-on ni la gueule de bois du lendemain matin.. »

On verra si la gueule de bois se poursuit en fonction des réactions politiques…

Deux qui ne risquent pas la gueule de bois (au sens premier, pas au sens électoral), ce sont Olivier Faure, le patron du PS, et le philosophe Raphaël Glucksmann que l’on voit sur une double page de Libération : sur la table, deux gobelets en plastique et une carafe d’eau…
Cause commune pour les Européennes…
La Une de Libération annonce : Du grand débat au grand embarras…
La grande consultation s’achève officiellement aujourd’hui, mais sa traduction concrète attendra…
La Croix utilise un vocabulaire religieux pour évoquer (titre de son édito) « une attente révélée »… Puisqu’il y a eu un afflux de propositions au journal (Dominante chez les lecteurs de La Croix: une demande de plus de démocratie), afflux aussi de contributions des lecteurs des Echos, chez qui les questions fiscales ont dominé (Que la sortie du grand débat ne se traduise pas par des impôts nouveaux !)
Les impôts… Marianne entre dans la bataille : +85% de prélèvements en 20 ans… 1.000 milliards d’euros d’impôts… « mais que font-ils du pognon ? » demande cet hebdomadaire…

Le pouvoir d’achat reste la priorité des Français…

C’est ce que souligne Le Figaro, sondage à l’appui…
L’exécutif n’a pas le choix, il faut trancher, sur le pouvoir d’achat, sur la fiscalité, sur la lutte contre les fraudes sociales, insiste Le Figaro…
Mais… patience… il y a « un mois à tirer », annonce impatient L’Opinion.
Dans ce journal, un député « de nature inquiète », précise le journal, redoute que « la presse titre tous les jours : que va faire le gouvernement ? Cette pression risque de faire monter les attentes au-delà du raisonnable… alors que Macron n’est plus protégé par le grand débat ».
Fin de citation de ce député « de nature inquiète »…

Chez les leaders écolos, il y a les jeunes et la vieille garde…

Engouement pour les ados institués nouveaux leaders écolos, que La Charente libre voit « alarmants de lucidité »… Le vent qui se lève a des allures de brise rafraichissante, pour L’Est Républicain… La mobilisation face à l’urgence climatique est un signal positif, pour Le Midi Libre…
Mais la vieille garde (Nicolas Hulot, Cécile Duflot) donnent eux une jolie leçon de cynisme personnel, selon Nicolas Beytout…
Voilà deux anciens ministres, qui ont activement soutenu des majorités, et qui accusent désormais les gouvernement auxquels ils ont participé de négligence…
Le recours en justice déposé par 4 ONG s’apparente pour le directeur de L’Opinion à la plus belle opération de manipulation du moment… une action de communication autour de leur business (l’appel aux dons)…

Parlons de ceux qui ont des problèmes d’argent, mais pas dans le sens où on l’entend…

Les super gagnants du Loto qui découvrent que devenir riche, ça se travaille !
Le Parisien a suivi le nouveau service d’accompagnement proposé aux chanceux à plus d’un million d’euros…
Les nouveaux millionnaires (198 rien que l’an dernier) peuvent intégrer un club de parrains… On les rassure, on leur demande d’exprimer leurs émotions par écrit, on tente de tempérer leur euphorie quand elle déborde…

 

Michel Grossiord