La Revue de Presse du jour – 06/03/2019

La revue de presse… avec beaucoup de questions sur de graves sujets de sécurité !

Questions après l’attaque terroriste d’un détenu islamiste en prison, lit-on à la Une du Figaro…
Comment un couteau en céramique a-t-il pu se retrouver dans l’une des prisons les plus sécurisées de France ? demande Le Monde qui précise ce n’est que l’une des questions auxquelles devront répondre les enquêteurs après l’attaque survenue à la prison de Condé-sur-Sarthe dans l’Orne…
L’une des questions touche à l’islamisation en prison du jeune Mosellan, détenu de droit commun, dont l’itinéraire est retracé par L’Est Républicain et Le Républicain lorrain…

Cette attaque relance les interrogations sur la capacité d’accueil dans les prisons françaises de ceux qu’on appelle « les revenants »…

Aucun des pays du nord de l’Europe ne souhaite le retour des djihadistes, raconte Le Monde.
Plusieurs centaines de Suédois, Danois, Norvégiens et Finlandais, accompagnés parfois de femmes et d’enfants sont partis combattre en Syrie et en Irak…
En Scandinavie aussi, le débat a été vif mais les quatre gouvernements nordiques s’accordent sur un point : aucun de ces pays n’a l’intention d’aider les djihadistes inquiétés à rentrer… Tous souhaitent que ceux faits prisonniers en Syrie soient jugés et condamnés sur place, par un tribunal international.

Les questions de sécurité les plus diverses occupent les Unes ce matin…

Il y a les violences faites aux femmes (à la Une de L’Alsace, de Nice-Matin avec « l’alerte » dans les Alpes-Maritimes lancée par le procureur de la République. Il évoque un niveau ‘exceptionnel’ de violences dans le département. Sept femmes sont mortes l’an dernier sous les coups de leur conjoint)
Libération titre sur « l’autre violence faite aux femmes » : les pensions impayées…
Un tiers des parents solo (pour la plupart des femmes) vivent sous le seuil de pauvreté : comment mieux lutter contre les impayés de pension alimentaire ?
« Il a fait exprès de ne déclarer aucun revenu », témoigne Florence…

Autres violences, urbaines celles-là, à Grenoble…

« Après la tension, l’appel au calme », annonce Le Dauphiné libéré, mais de nouvelles échauffourées se sont produites cette nuit.
Les émeutes à la suite de la mort de deux jeunes en scooter alors qu’ils étaient poursuivis par la police samedi soir ont transformé le quartier Mistral en un véritable champ de bataille, lit-on… Car bataille il y a eu pendant 3 nuits, et au sens le plus strict du terme, précise Le Dauphiné libéré.
Parmi les questions posées par la presse, il y a celle-ci dans La Dépêche du Midi : A qui étaient destinée la tonne d’armes saisie dans l’Aude ? « Un arsenal et des questions ».
Les douanes viennent de démanteler un réseau international de trafics d’armes, 3 anciens militaires ont été mis en examen…
Une tonne ! C’est-à-dire plus de 200 armes de toutes sortes dont des fusils d’assaut et 770 kilos de munitions…
La Dépêche du Midi évoque le syndrome du collectionneur qui dérape… et n’a pas de mal à trouver des acheteurs : la Kalach (qu’on trouve à 1.500 euros) est devenue l’arme favorite tant des braqueurs que des dealers et des terroristes, ainsi que Toulouse en a connu plusieurs fois la tragique démonstration ces dernières années, précise le journal.

Face aux dealers, la riposte est venue… des retraités dans un quartier de Reims !

Manchette de L’Union de Reims : Ils délogent les dealers… Sur la photo, 5 retraités entre 70 et 75 ans vivant depuis des années dans leur immeuble de 10 étages, esplanade Paul Cézanne, dans le quartier Croix Rouge de Reims…
« Nous sommes tous propriétaires, c’est très rare par ici », explique Hélène…
Hélène, Odette, Bernard, Marie-José, Evelyne et les autres, les retraités, ont vu arriver dans leur hall des jeunes dealers, squattant les lieux à partir de 17 heures jusque tard dans la nuit.
« Ils s’installaient carrément sur un fauteuil de pêche, et recevaient les clients à la chaîne »…
Les retraités devaient presque s’excuser de déranger, alors ils ont décidé de riposter : « On s’est dit qu’on allait faire comme eux, en squattant pour les empêcher d’entrer… On a donc squatté notre propre hall d’immeuble »..
Tensions, dégradations (il y a même eu un tir de pistolet à grenaille, des jets de pierre, des pneus crevés…) Mais depuis deux semaines, les dealers ne viennent plus, le marché se serait déplacé dans un autre hall…

On cherche un profil un peu différent de tous ceux évoqués jusque là ?…

Un Monsieur Parfait de 20 ans ?
Un superhéros français ?
Il existe, bien réel, unique et précieux, souligne Le Parisien qui lui offre à nouveau sa une :
Kylian Mbappé.
Pourquoi il est si fort, titre Le Parisien qui le présente en Monsieur Parfait… Il l’est, on espère qu’il le sera ce soir face à Manchester United pour assurer la qualification du PSG (Un job à finir, dit L’Equipe après la victoire au match aller)
Mais, désolé Renaud, il y a Monsieur Parfait et Monsieur moins parfait dans les effectifs… La presse s’intéresse aussi à Marco Verratti, le milieu de terrain du PSG, qui intéresse Le Monde : l’indispensable mais irritant Marco Verratti… 26 ans… A son meilleur niveau… Mais il soulève des questions : indiscipline sur le terrain et hygiène de vie incompatible avec les exigences du haut niveau…
Hygiène de vie ?
On évoque sa vie nocturne échevelée et son attrait pour les boîtes de nuit parisiennes… Il a déjà été surpris clope au bec ou plus récemment au volant de sa voiture avec un taux d’alcoolémie au-delà de la limite autorisée…

 

Michel Grossiord