La Revue de Presse du jour – 04/04/2019

Chaque matin, Michel Grossiord décrypte l’actualité et vous partage sa Revue de Presse

La revue de presse… avec une devinette gouvernementale !

Saurez- vous deviner qui est ce membre du gouvernement qui boit une bière à 17 heures, un whisky à 20 heures, et fume une cigarette en fin de journée ?
Qui a ces petites habitudes ?
Le ministre (présenté par Le Monde comme le plus populaire et qualifié par Emmanuel Macron ‘Le Breton madré ») des Affaires étrangères…

Jean-Yves Le Drian !

A 71 ans, « dont 44 ans au PS », rappelle-t-il, Jean-Yves Le Drian a réussi à glisser son nom dans la courte liste des potentiels successeurs d’Edouard Philippe à Matignon, ambition dont il se défend.
Il va lancer Dimanche dans le Finistère le Breizh Lab, un « think tank » des « progressistes bretons »…
Bière, whisky, clope… Jean-Yves Le Drian n’est pas en phase avec les us du nouveau monde macroniste porté sur le quinoa, le yoga et les trottinettes… Observation abrasive de Vincent Crase dans ses « confessions exclusives »…

Vincent Crase, c’est le deuxième homme de la place de la Contrescarpe aux-côtés d’Alexandre Benalla…

Tous deux s’étaient mêlés aux forces de l’ordre, « une histoire ridicule qui a pris des proportions folles », assure-t-il…
Mais parler de « confessions », ou vanter à la Une (comme le fait Paris-Normandie) « L’entretien vérité » de Vincent Crase laisse sceptique… Rappelons que Vincent Crase, réserviste de la gendarmerie chargé de la sécurité à En Marche, a comme son acolyte Benalla menti devant la commission d’enquête… Un « parjure permanent », selon les sénateurs…
Il n’est pas sûr de ce que Benalla lui a dit mais qu’il rapporte : Emmanuel Macron aurait été informé immédiatement des incidents de la place de la Contrescarpe. Le Chef de l’Etat était furieux…
Mais Crase témoigne du manque de sanction puisque Christophe Castaner, alors patron de La République en marche, l’aurait chapitré gentiment en lui tapant dans le dos, avant de lui proposer les clés de sa maison de Forcalquier, dans les Alpes de Hautes-Provence, pour se reposer…

La presse donne ce matin une image contrastée du pays…

Positif. L’attractivité française au plus haut, à la Une des Echos. L’investissement étranger culmine… Les Américains sont particulièrement actif, ce sont les premiers investisseurs internationaux en France devant l’Allemagne…
L’effet de la politique suivie, se félicite l’exécutif, même si les investisseurs étrangers regardent plus vers la France car ils se détournent d’autres pays comme la Grande-Bretagne…
Positif encore. Les JO de Paris 2024 pourraient générer 150.000 emplois… Une projection des organisateurs, précise Le Parisien. Echapperons nous à la malédiction des villes olympiques qui laissent souvent des déficits ? C’est dans la dernière ligne droite que s’écrit la vérité, souligne Le Parisien qui donne la parole à… Bernard Thibault… Bernard Thibault…

L’ancien numéro 1 de la CGT !

Il est membre du comité d’organisation des JO 2024… et l’assure : « Nous allons être irréprochables d’un point de vue social…
-Le grand public méconnaît votre intérêt pour le sport, lui fait remarquer Le Parisien…
Bernard Thibault reconnait qu’il n’est pas un grand sportif même s’il a fait du hand, du tennis et du badmington dans sa jeunesse…
« Aujourd’hui, je fais pas mal de moto, mais ce n’est pas vraiment du sport… »

Transition toute trouvée avec l’actualité sociale… et le dossier des retraites.

On évoquait il y a un instant une image contrastée du pays… Ce qui est jugé négatif, notamment par L’Opinion et La Croix qui font leurs manchettes sur la retraite, c’est la « pollution » du processus par des considérations sur l’âge de départ…
La Voix du Nord rappelle l’engagement de campagne d’Emmanuel Macron de ne pas toucher aux fameux 62 ans…
Cacophonie gouvernementale, écrit L’Eclair des Pyrénées.
La Nouvelle République du Centre-Ouest se demande si la retraite à points ne serait qu’un écran de fumée.
Sud-Ouest pointe le risque pour le gouvernement de brouiller son message…

Deux autres regards sur la France dans les hebdos…

Les juifs face à la haine, dans L’Obs. Enquête à Paris, Strasbourg, Toulouse…
Le Point, qui évoque cette semaine encore une déliquescence ambiante, consacre son numéro à une femme sans peur ni reproche : Zineb El Rhazaoui, « la femme qui fait peur aux islamistes ». La journaliste, ex de Charlie Hebdo, est sur la couverture du Point dénonce la vague d’obscurantisme qui menace l’Europe…
Elle est l’une des femmes les plus protégées de France, car elle accumule les fatwas…
L’interview n’a pas été réalisée en France… Le Point a du réaliser cet entretien à l’étranger… La plus acharnée de l’islam politique a eu le malheur de dire un jour, que « l’islam doit se soumettre à la critique… » Ce qui lui a valu une nouvelle salve de menaces de mort.

 

 

Michel Grossiord