« La Place d’une autre » ou survivre grâce au mensonge, en salle

Nélie a échappé à une existence misérable en devenant infirmière auxiliaire sur le front en 1914. Un jour, elle prend l’identité de Rose, une jeune femme qu’elle a vue mourir sous ses yeux, et promise à un meilleur avenir. Nélie se présente à sa place chez une riche veuve, Eléonore, dont elle devient la lectrice. Le mensonge fonctionne au‑delà de ses espérances.

 

 

Le regard de Bruno Cras

« La Place d’une autre vous colle à votre fauteuil de spectateur de la première à la dernière minute. Traversé par des thèmes forts, le choix, le destin, la trahison, l’ambivalence entre le bien et le mal, Aurélia Georges réussit un film qui vous poursuivra longtemps après sa dernière image. »

 

Un film d’Aurélia Georges, avec Lyna Khoudri, Sabine Azéma, Maud Wyler, Laurent Poitrenaux et Didier Brice.