La Malédiction au cœur du festival de l’Opéra de Lyon : son directeur Serge Dorny invité de Laure Mézan

Serge Dorny le directeur de l’Opéra de Lyon est l’invité ce vendredi 14 février à 20 heures du « Journal du Classique » de Laure Mézan, à l’occasion de la journée spéciale sur Radio Classique.

 

Serge Dorny évoque « un nocturne en rouge et noir » pour cette programmation

C’est le thème de la malédiction qui sera au cœur de la prochaine édition du Festival de l’Opéra de Lyon. « Un nocturne en rouge et noir » nous dit Serge Dorny à propos de cette programmation qui sera ponctuée de trois ouvrages évoquant « la nuit, ses ombres, ses lumières de lune, d’orage ou de feu, ses ténèbres qui sont aussi celles qui hantent, parfois, l’âme de ces personnages. » 

 

Fidèle à sa démarche visant à élargir nos horizons, susciter notre curiosité, le directeur de l’opéra de Lyon a ainsi choisi de mettre à l’honneur des partitions rares, telles « La lune » de Carl Orff, opéra composé en 1939 s’inspirant d’un conte de fée des frères Grimm ainsi que « Irrelohe » de Franz Schreker, une œuvre singulière créée en 1924 évoquant une malédiction familiale et dont les personnages ressemblent, dans leurs agissements, à ceux du Trouvère.

 

A lire aussi

 

L’opéra de Verdi complétera, justement, cette programmation. Et si ce « Rigoletto » compte parmi les plus grands standards du répertoire lyrique, il n’en demeure pas moins rare à Lyon dans la mesure où il n’avait pas été donné sur la scène lyonnaise depuis 40 ans. Avec ce festival, Serge Dorny nous propose ainsi « d’explorer autrement le répertoire et d’y poser un regard renouvelé. ».

Rendez-vous à l’Opéra de Lyon du 13 mars au 2 avril ainsi que samedi 15 février, à l’occasion d’une « Journée découverte » !

 

Retrouvez l’actualité du Classique