La folie Spinosi

bellamy-et-jean-christophe-spinosi.jpg 

Il est corse et vit a Brest où il a épousé une Bretonne. Il joue du violon (comme Vivaldi) et dirige avec feu toute la musique qu’il aime. Et Jean-Christophe Spinosi n’aime pas à moitié (il a justement stigmatisé cette drôle d’expression : comment peut-on « aimer à moitié) : il a trouvé les mots justes pour partager sa passion pour Nikolaus Harnoncourt, Carlos Kleiber ou David Oïstrakh.

Mozart 5e concerto pour violon : par Kremer direction Harnoncourt  3e mvt

Madeleines :



Générique de fin « Bonne nuit les petits »

Pierre et le Loup version Gérard Philippe : moment où le loup course le canard…

A filetta : « A paghjella di l’Impiccati » (chant corse)


 Programme :
Vivaldi : Concerto pour flûte en la mineur – 1er mvt (Spinosi)
Strauss Johann par Carlos Kleiber – Concert du nouvel an 1989 « Acceleration « A PARTIR DE 0’40
Debussy : le prélude de l’après midi d’une faune / Bernard Haitink 76

Bernstein : West Side Story, America (version du film)

Chostakovitch : la cadence du 1er concerto pour violon par Oïstrakh
Bach : Aria de la suite en ré par Harnoncourt
Mozart : La Flûte Enchantée – Papageno. Ein Mädchen oder Weibchen (version Karajan I)
Prokofiev : 1er mouvement du 1er concerto en ré par Oïstrakh

Vivaldi : Griselda (due venti)