La flûtiste Juliette Hurel et Hélène Couvert, pianiste, invitées de Laure Mézan

Ce jeudi 6 février à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit la flûtiste Juliette Hurel et la pianiste Hélène Couvert, à l’occasion de la publication de leur album « compositrices ».

 

Camille Saint-Saëns,César Franck et Debussy ont inspiré ces compositrices

Mel Bonis, Lili Boulanger, Clémence de Grandval, Cécile Chaminade, Augusta Holmès… autant de noms qui ne nous sont guère voire pas du tout familiers ! Et pourtant ces femmes ont joué un vrai rôle dans la vie musicale française de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Elles ont eu pour maîtres Camille Saint-Saëns et César Franck ou pour condisciple Debussy, dans les classes du Conservatoire de Paris. Mais elles ont dû braver bien des interdits pour s’exprimer dans un art, celui de la composition, à une époque et dans une société où les femmes n’étaient guère encouragées à suivre une telle voie.

 

 

La flûtiste Juliette Hurel et la pianiste Hélène Couvert leur rendent un bel hommage à travers un programme qui met en valeur l’inventivité de ces compositrices dont les œuvres ont été injustement négligées. La sonate pour flûte et piano de Mel Bonis mériterait d’être reconnue au même niveau que celle d’un Poulenc par exemple. Quant à la suite de Clémence de Grandval, elle devrait susciter l’intérêt de bien des flûtistes et pianistes avides d’élargir leur répertoire et de valoriser leurs instruments.
Un bel album, sorti chez Alpha, à savourer sans se poser la question d’une quelconque féminité, tant ces pages témoignent d’une grande diversité stylistique.

 

Retrouvez l’actualité du Classique