Klaus Tennstedt dirige la NDR de Hambourg, une archive de 1979

Radio Classique vous fait revivre dimanche à 21 heures l’un des concerts que le chef allemand Klaus Tennstedt a donné à la tête de l’Orchestre Symphonique de la NDR de Hambourg alors qu’il en était le directeur musical.

 

Klaus Tennstedt dirige l’Ouverture de Coriolan de Beethoven

Né en 1926 et décédé en 1998, le chef allemand Klaus Tennstedt a été pendant deux saisons, de 1979 à 1981, le directeur musical de la radio NDR de Hambourg. Le concert que présentera Francis Dresel, a été enregistré au moment de sa prise de fonctions, en juillet 1979. Au programme deux œuvres de Beethoven. Tout d’abord l’Ouverture de Coriolan, créée en 1807 et inspirée de la pièce Coriolan du dramaturge autrichien Heinrich Joseph von Collin. Cette ouverture a d’abord été jouée en concert, puis reprise pour une représentation de la pièce.

 

A lire aussi

 

La Symphonie n°41 « Jupiter » de Mozart et Une nuit sur le Mont Chauve de Moussorgski sont au programme

La seconde œuvre de ce concert sera la Symphonie n°3 « Héroïque », que Beethoven avait d’abord dédiée à Bonaparte avant de se rétracter. En complément de ce concert Francis Drésel a choisi quatre autres œuvres, toujours sous la direction de Klaus Tennstedt. Le Concerto pour violon de Sibelius avec le violoniste américain Yuval Yaron et l’orchestre de la Radio Bavaroise. Puis Une nuit sur le Mont Chauve de Moussorgski avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin en 1984, suivi de la Symphonie n°41 « Jupiter » de Mozart, à nouveau avec l’Orchestre symphonique de la NDR en 1980, et enfin le Finale de la Symphonie n°2 « Résurrection » de Mahler enregistré en 1981, cette fois à la tête cette fois de l’orchestre Philarmonique de Londres, dont Klaus Tennstedt a été l’un des directeurs musicaux et avec lequel il a réalisé l’essentiel de sa discographie.

Jean-Michel Dhuez

 

Retrouvez l’actualité du Classique