Kirk Douglas, le mythique Spartacus, est mort à 103 ans

Le géant du cinéma américain Kirk Douglas est décédé le 5 février à l’âge de 103 ans. Le Journal Imprévisible lui a rendu hommage ce matin.

 

Ecoutez Le Journal Imprévisible de Renaud Blanc

 

Kirk Douglas appréciait beaucoup la France

De son vrai nom Issur Danielovitch Demsky, Kirk Douglas est né le 9 décembre 1916. Il est resté légendaire pour sa fossette au menton, son sourire carnassier et ses rôles sous la direction de Howard Hawks, Elia Kazan ou encore Stanley Kubrick. Une de ses répliques a marqué tous les esprits, celle prononcée dans l’un des péplums les plus célèbres du cinéma : « Comment t’appelles-tu esclave ? Spartacus ! »

 

Fichier:Paths of Glory trailer 2.jpg
Kirk Douglas (à droite) aux côtés de Adolphe Menjou dans Les Sentiers de la gloire (1975) de Stanley Kubrick

 

Spartacus a été l’un de ses plus grands succès avec comme réalisateur Stanley Kubrik, que Kirk Douglas avait imposé pour le tournage des Sentiers de la gloire. Dans ce film sur la 1ère Guerre mondiale, l’acteur jouait un colonel français qui se lance à l’assaut d’une colline tenue par les Allemands. Une oeuvre anti-militariste, à laquelle il faut ajouter au moins trois autres réussites à sa filmographie : Règlements de comptes à OK Corral, Van Gogh (Réalisé par Vincente Minelli) ou encore La Captive au yeux clairs. Kirk Douglas était un américain fou de la France, officier de la Légion d’honneur et qui fut le président des César en 1990. Mister Douglas avait alors choisi de s’y exprimer en français :

 

 

Le père de Michael Douglas avait rencontré sa femme Anne, le grand amour de la vie de ce séducteur, en France. Il n’a reçu qu’un seul Oscar dans sa carrière, un Oscar d’honneur en 1996. Mais dans la famille Douglas, on possède quelques statuettes sur la cheminée. Kirk et Michael se vouaient d’ailleurs une grande admiration mutuelle.

 

 

Renaud Blanc

 

Retrouvez l’actualité du Classique