Julien Denormandie prend ses distances avec Marlène Schiappa

Le Ministre chargé de la Ville et du Logement était l’invité ce vendredi 22 Février de Renaud Blanc, à 8h15

 

Marlène Schiappa, une déclaration qui dérange

En réaction aux propos la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes, pour laquelle il existe «une convergence idéologique» entre la Manif pour tous et les terroristes islamistes, qu’elle juge implicitement responsables de la montée de l’homophobie dans les banlieues, Julien Denormandie a déclaré : « Personnellement, je n’aurais pas tenu ce genre de propos (…) Il faut faire attention aux comparaisons »

Une construction plus forte

Interpellé, un peu plus tôt sur notre antenne, par le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, sur la baisse du nombre des constructions de logements sociaux, le ministre chargé de la Ville et du Logement a déclaré qu’il travaillait au quotidien avec les fédérations et les associations immobilières pour « faire progresser la construction ». Julien Denormandie est également revenu sur le nouveau dispositif fiscal de la loi visant à encourager la rénovation. Face aux interrogations que peuvent susciter sa politique, le ministre a rappelé que cela faisait deux mois que les acteurs de l’immobilier étaient réunis dans un groupe de travail pour « construire ensemble le chemin d’une construction plus forte ».

En défaveur d’une augmentation des droits de succession

Interrogé sur l’idée d’un relèvement des droits de succession, Julien Denormandie a déclaré n’y être « pas favorable ». « Contrairement à ce que beaucoup pensent, il y a beaucoup de propriétaires modestes qui ont travaillé toute leur vie pour léguer leur bien immobilier » a-t-il expliqué.