Journée Internationale des Droits de l’Enfant : SOS Villages d’Enfants s’engage pour qu’aucun enfant ne grandisse seul

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant, ce lundi 20 novembre, Radio Classique et SOS Villages d’Enfants sont allés à la rencontre d’enfants pour leur poser cette question : comment sais-tu que ton papa ou ta maman t’aiment très fort ?

En France et dans le monde, 1 enfant sur 10 ne peut pas répondre à cette question (soit 220 millions d’enfants).

Qui sont ces enfants qui grandissent seuls ?

– Enfants orphelins,

– séparés de leurs parents/leur famille,

– en situation de vulnérabilité et en risque de perdre le soutien parental,

– pour les fratries séparées en cas de placement

Livrés à eux-mêmes, confrontés au traumatisme de la perte souvent violente de leurs parents, les enfants deviennent alors les plus fragiles dans un monde de plus en plus dur… Ils sont exposés à tous les dangers.

L’environnement familial est donc une condition essentielle au développement de l’enfant, à sa réussite scolaire, à son épanouissement et son autonomie. C’est pourquoi SOS Villages d’Enfants depuis plus de 60 ans, prend en charge des frères et des sœurs en situation de placement en recréant un cadre de vie de type familial, en s’appuyant sur une relation éducative et affective durable nouée avec une éducatrice familiale. Cette dernière est membre d’une éducatrice pluridisciplinaire qui accompagne de manière personnalisée chaque enfant. Guidée par l’intérêt supérieur de l’enfant, SOS Villages d’Enfants souhaite, autour de la date symbolique du 20 novembre, réunir le plus grand nombre en faveur de la cause des enfants afin de rappeler le droit fondamental de chaque enfant « à ne pas grandir seul ».

Pour défendre les droits de l’enfant, soutenez SOS Villages d’Enfants sur sosve.org