Jean-Marc Phillips, le violon généreux

Il y a des violonistes qui soignent leur auto-promotion. Ce n’est pas du tout le cas le Jean-Marc Phillips qui a mieux à faire. Invité pour la seconde fois dans Passion Classique, c’est lui qui a eu l’idée de baser notre conversation autour de la transmission. Par loyauté vis-à-vis du Conservatoire de Paris, pour ses élèves, pour les auditeurs que ce sujet intéresse et pour ne pas se répéter.

Voici son programme :

– Schubert, La jeune fille et la mort, 2ème mouvement, par le Quatuor Amadeus
– Beethoven, Sonate pour piano n°14 Au Claire de Lune, par Arthur Schnabel
– Debussy, Sonate pour violon et piano, 1er mouvement, par Christian Ferras et Pierre Barbizet
– Korngold, Concerto pour violon, 1er mouvement, par Heifetz

Pour les Madeleines :

– Tchaïkovsky, Concerto pour violon, 1er mouvement, par D. Oïstrakh 
–  Bach, Sonate n°3 BWV 1005, 3ème mouvement, par G. Poulet
– Chopin, Valse de l’Adieu, par D. Lipatti