Interview d’Emmanuel Macron dans Valeurs Actuelles : découvrez la revue de presse de David Abiker.

Ce matin au programme de la revue de presse de David Abiker, l’interview du Président de la République, Emmanuel Macron, pour le magazine Valeurs Actuelles.

Emmanuel Macron : « La République doit être intraitable »

D’abord c’est pas un entretien classique questions-réponses, c’est un échange raconté par Valeurs actuelles on a le texte et le sous-texte et le contexte et c’est aussi son intérêt. Quant à ce que dit le président, eh bien il est sur une ligne de crète, tout le temps. Chaud et froid, droite et gauche, main tendu et fermeté et ce mot qui revient plusieurs fois. Intraitable. La République doit être intraitable, je suis intraitable. Jamais le en même temps n’a été aussi assumé jusqu’à gêner la compréhension de ce que Macron a dans la tête. Vous lirez donc, par exemple ceci lorsqu’il est questionné sur le voile.

 

« Mon problème n’est pas la maman qui porte le voile, celle là n’est pas perdue, elle a mis son enfant à l’école publique et elle vient faire une sortie scolaire, c’est même par elle qu’on va reconquérir les personnes égarées. Si c’est son choix, c’est son choix. Mon problème c’est les enfants déscolarisés. Mais l’enfant qui est bien intégré dont les parents sont musulmans, il n’embête personne. Sa mère a un foulard, elle n’embête personne, on ne peut pas lui dire vous n’êtes pas la bienvenue ». Et en même temps, dans le même entretien vous lirez ceci « Il y a des tensions entre les religions et ce qui va avec, donc il y a des gens dans le communautarisme et la sécession, en fait ils n’aiment pas les autres, mais je ne veux pas parler de racisme anti-blanc. Je ne veux pas rentrer dans cette dialectique parce qu’elle est mortifère. Je n’ai aucune naïveté, je suis intraitable ».

 

A lire aussi

 

 

Le Président Emmanuel Macron cherche le juste équilibre

Alors vous lirez dans Libération, dans le Figaro, et le Parisien Aujourd’hui en France que le Président chasse sur les terres de la droite. Mais ce qui est flagrant à lire cet entretien, c’est qu’Emmanuel Macron cherche plus qu’il ne chasse, il cherche le juste équilibre, la porte de sortie, le point d’équilibre sur les dossiers piégés de l’immigration, de la laïcité, du communautarisme et le moins qu’on puisse dire et qu’on puisse lire c’est qu’il n’est pas près de la trouver la sortie.

 

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité