Imprévisible Camille

Parti en reportage à New York pour Le Monde de la Musique, je ne sais pas comment a été reçue l’émission avec la chanteuse Camille, qui était en boîte depuis un mois. Je n’ai pas cherché à savoir si ma boîte e-mail est saturée de messages de protestations. Son programme était singulier. Il détonait franchement avec la grille de Radio Classique. Je me suis dit : laissons-la faire découvrir ses musiques (toutes de qualité dans leur genre) aux auditeurs. J’espère que cela a surpris sans déplaire.

Voici sa liste pour ceux qui sont dans la catégorie des « titillés dans le bon sens » :

Ray Charles : Agathe …
Nougaro : Ah tu verras
Chopin : Valse en la bémol (de l’Adieu) par Samson François
Mado Robin : air d’opéra – plage 16
Mc Guire : Variation 1 des 48 variations pour fortepiano
Francesco Tristano : Note for piano 1
Benjamin Britten : Ceremony of Carol « This little babe » (Westminster Abbey)
Moussa toumast ishumar « ikalane walegh »
Barbatuques – oseguinte esie – « faz parte »
Sting Concert FIP au luth – titre 4
Virginia Rodriguez No’s – titre 6
Ima Sumac – titre 2
Steve Reich – Druming – titre au choix
+ Chanson de Camille « Home is where it hurts »
Money Note.