Il Martirio di Santa Teodosia : Thibault Noally révèle la force de la partition d’Alessandro Scarlatti

Le violoniste et chef Thibault Noally est l’invité du Journal du Classique, à l’occasion de la publication de son enregistrement de l’oratorio « Il Martirio di Santa Teodosia » d’Alessandro Scarlatti.

 

L’Oratorio d’Alessandro Scarlatti aurait été composé pour Christine de Suède

C’est à un ouvrage rare et fascinant que Thibault Noally vient de redonner vie au disque, avec son ensemble « les Accents ». Cet oratorio de jeunesse d’Alessandro Scarlatti, qui s’inspire de la vie – romancée – d’une sainte chrétienne du 3ème siècle, aurait été composé en 1683 à Rome, sans doute pour la reine Christine de Suède, alors en exil dans la capitale italienne. Thibault Noally nous restitue toute la force de cette partition dans laquelle s’exprime le génie naissant d’un compositeur de seulement 23 ans.

 

A lire aussi

 

L’écriture témoigne d’une extraordinaire virtuosité et nous permet ainsi d’apprécier les talents tant dramatiques qu’athlétiques de la soprano Emmanuelle de Negri qui tient le rôle-titre, aux côtés d’Emilano Gonzalez Toro, de Renato Dolcini et d’Anthea Pichanick. Un remarquable enregistrement publié par Aparté ! A noter que Thibault Noally vient également d’enregistrer, en première mondiale, avec ses partenaires de l’ensemble Syntonia, le quintette avec piano d’Olivier Greif.

Prochains concerts de Thibault Noally avec « Les Accents » :
17 octobre au Festival de Semur en Auxois : cantates françaises de Rameau, Colin de Blamont et Jacquet de la Guerre avec Emmanuelle de Negri.
1er novembre au festival baroque du Jura : sonates françaises de Rebel et Leclair.
6 décembre à Neuilly-sur-Seine : motets italiens de Vivaldi, Haendel, Caldara et Leo avec Blandine Staskiewicz et Anthéa Pichanick
13 février à l’Opéra de Montpellier : concertos de Bach et de ses contemporains.
6 avril au Théâtre des Champs-Elysées : Gala Haendel avec Patrizia Ciofi, Léa Desandre et Anthéa Pichanick.
20 mai à la salle Gaveau : des motets et airs d’oratorios de Haendel, Scarlatti et Caldara avec Bruno de Sa.

 

Laure Mézan

Réécoutez l’intégralité du Journal du Classique en cliquant ici

 

Retrouvez l’actualité du Classique