Hortense Cartier-Bresson, hors des clichés

Fasciné par la musique de Bach, son célèbre cousin avait un oeil. Professeur au Conservatoire de Paris, Hortense Cartier-Bresson a tout misé sur l’oreille. La même passion pour l’art les anime. La pianiste sait partager son enthousiasme.

Voici son programme :

Madeleines :

– Mozart : Scène du commandeur, denier trio du dernier acte de Don Giovanni (interprètes : Martti Talvela, Dietrich Fischer-Dieskau, Ezio Flagello, direction : Karl Böhm)
– Barbara : « Göttingen »
– Brahms : 1er mvt de la 1ère sonate pour violoncelle et piano (interprètes : Janos Starker et György Sebò)

Puis les oeuvres suivantes (en vrac) :

– Bach : Messe en si mineur, Kyrie (interprètes : John Eliot Gardiner, Monteverdi Choir, English Baroque Soloists)
– Bartok : 3e mvt du 3e concerto pour piano (interprètes : Géza Anda, direction : Ferenc Fricsay)
– Schubert : Quintette en Ut majeur, 2e mvt adagio (interprètes : Quatuor Amadeus)
– Quatuor Ebene : « Libertango », extrait de leur dernier disque Brazil (plage 11)