Hommage à Michèle Morgan

C.Morin et M.Morgan "Le Tiroir secret" 1986.

« Les plus beaux yeux du cinéma se sont fermés définitivement ce matin », c’est avec ces mots que la famille de Michèle Morgan s’est exprimée pour annoncer sa disparition, mardi, à l’âge de 96 ans. Actrice mythique du XXe siècle, elle a tourné pas moins de 70 films dont certaines répliques resteront immuables.
Née à Neuilly le 29 février de l’année bissextile 1920, Simone Roussel, alias Michèle Morgan, grandit à Dieppe au milieu d’une famille bourgeoise qui cultive les valeurs du travail et de l’économie. Dans ce cadre stricte, la jeune fille apparaît comme délurée, se décrivant elle-même comme un vrai « garçon manqué », empreinte de ce vent de liberté insufflé par les années folles. L’été de ses 15 ans, elle gagne un concours de photogénie sur la plage de Dieppe, ce qui l’amène à s’installer chez ses grands-parents à Neuilly. Une arrivée en région parisienne qui marque le début de sa carrière d’actrice. Elle choisit le pseudonyme de Michèle Morgan : Michèle c’était chic, Morgan c’était pour la banque. De ce choix original découlera une carrière riche de plus de 70 films sous la direction artistique des plus grands réalisateurs français comme Julien Duvivier, Claude Chabrol ou encore Marcel Carné, qui donnera à son regard toute la superbe qu’on lui connaît, et la réplique mondialement connue de Jean Gabin. Idole de toute une génération de cinéphiles, l’actrice s’est toujours défendue d’être un mythe, préférant mettre en avant son acharnement à la tâche : « Je suis une femme qui a travaillé toute sa vie ». Jamais le scandale n’a atteint cette actrice qui, jusqu’au bout s’est battue pour obtenir ses nombreux rôles. Humble, magnifique et sensible, une grande dame s’est éteinte.