Hakim El Karoui, brillant et élégant

 Olivier Bellamy et Hakim El Karoui sur Radio Classique

C’est une auditrice fidèle qui m’a soufflé le nom d’Hakim El Karoui. Brillant normalien, il occupe aujourd’hui un poste de directeur à la banque Rotschild. Pianiste amateur, il est un modèle de l’intégration à la française. Tunisien par son père et français par sa mère, il est très attaché à l’égalité des chances dans notre pays. Il a voté pour Chirac, mais pas pour Sarkozy et s’en est expliqué dans une tribune du journal Le Monde.

Bien que n’étant pas un spécialiste du genre, ses vues sur l’économie m’ont semblé très sensées : un peu de protectionnisme pour augmenter les salaires, solidarité européenne indispensable (sauver la Grèce et vite), etc.

Une belle rencontre.

Voici son programme :

« Morceau préféré » 1er ballade de Chopin – Rubinstein

– madeleine : 2è mouvement de la 2è sonate de Chopin (Pogorelich) ;

–   Vallée d’Obermann de Liszt (Angelich) ;

4è mouvement de la IX Symphonie de Beethoven

Programme

– Parsifal : ouverture

– Bach : 1ere partita par Glenn Gould

– Bach : Cantate Gottes Zeit BWV 106 – 1er mvt Sonatina

– Schumann : 1er mouvement de la 1ère Sonate par Pollini

– Puccini : Tosca « Vissi d’arte » par la Callas

– Chostakovitch : quatuor à corde n° 8 – 3e mvt Quatuor Borodine

– Mozart : Les Noces de Figaro « Lho perduta » (Barberine, acte IV)