Grandir avec Sophie Fontanel

 Dieu sait si les chroniqueuses de mode des journaux féminins m’énervent, mais Sophie Fontanel (du magazine Elle) est différente. D’ailleurs, à en croire son blog, elle fuit les conversations futiles autour de la machine à café de sa rédaction et écrit ses articles chez elle en pyjama. Son histoire d’amour pour sa mère, que l’âge a rendu impotente, est l’un des plus beaux cadeaux radiophoniques dont on pouvait rêver pour cette rentrée. C’était sensible, intelligent, drôle. Tout ce qu’on aime !

Messages personnels :
à Bernard Gensane : merci pour votre commentaire sensible sur l’émission de Gérard Caussé, et surtout merci d’avoir rappelé cette histoire terrible à propos de Van Gogh. Ce blog n’est jamais aussi vivant et aussi riche que lorsque chacun apporte son point de vue constructif sur l’émission, son sentiment à chaud (avec gentillesse et courtoisie) et des infos ou des musiques dont tout le monde peut profiter.
à Jacqueline : c’est vrai que Julie a souvent raconté son histoire de découverte de la musique, mais il ne faut jamais oublier que certains écoutent l’émission pour la première fois ou ne connaissent pas cette histoire. Il faut penser à eux.
à Samuel : allons bon, les vacances sont finies et vous voilà ronchon. Certains animateurs s’en vont, d’autres arrivent, c’est la vie. Souhaitons bon vent aux uns et laissons une chance aux autres.
à Alain G. : si vous voulez nous parler de vos projets et de vos activités sur ce blog, n’hésitez pas, mais ce n’est pas vrai que les festivals coûtent cher. Pas tous ! Bayreuth par exemple est beaucoup plus abordable que Salzbourg, l’inconvénient, c’est qu’il y a une liste d’attente (10 ans, à moins d’avoir la chance de rencontrer Eva Wagner comme notre Julie). Dans mon festival à Ramatuelle, pour entendre Nicholas Angelich ou Martha Argerich, il y avait des places à 10 €. Mais, curieusement, ce sont toujours les places les plus chères qui partent le plus rapidement, et les places peu chères qui se vendent difficilement. Ceux qui pourraient en profiter préfèrent-ils râler dans leur coin ?
à tous : j’ai invité Catherine 2 D à l’émission en novembre pour vous représenter et parce qu’elle a une exposition. On essaiera de ne pas faire trop « private ». Alain F, si vous le voulez bien, vous serez le prochain l’année prochaine puisque la foule en délire vous réclame et que vous êtes le « phénix des hôtes de ce bois ».

Voici le programme de Sophie Fontanel :
Trois madeleines:
. I’m on my Way, de Mahalia Jackson.
. Komitas, six dances for piano
. L’Adagio d’Albinoni.

6 morceaux de musique classique:
. Ballade nordique de Horatio Parker.
. Couperin, Livre 3, 13e ordre « Folies françoises » par Christophe Rousset
. Mozart, . Sonate en la mineur allegro. KV 310 1er mouvement
. Antonin Dvorak. Chanson que me chantait ma mère (Mélodies tsiganes)
. Pavane op 50, de Fauré.

Deux ou trois musiques classiques en lien avec rencontre:
. Roberto Alagna : Dicittencello vuei. (Sérénades).
. Bachianas Brasileiras n° 5 par Barbara Hendricks
. Monteverdi : « Si dolce e’l tormento » extrait du Combat de Tancrède et Clorinde parRoberta Invernizzi.