« Grande Galerie » de Guy Boyer les 10 et 17 novembre: Caravage

Caravage : les péripéties d’un génie

Caravage a révolutionné la peinture par son usage du clair-obscur. Au tournant du XVIIème siècle, les plus grands commanditaires de Rome l’admiraient mais son art était aussi très critiqué par des conservateurs. Avec l’exposition « Caravage à Rome. Amis et ennemis », le musée Jaquemart-André propose jusqu’au 28 janvier un éclairage sur son œuvre. Guy Boyer, lui, nous dresse un portrait de l’artiste.

 

Programmation musicale :

Samedi 10 novembre : Caravage (1)

  1. Respighi : « La Fontaine de la Villa Médicis au soleil couchant » des Fontaines de Rome (Orchestre Symphonique de la Radio Finlandaise, dir. S. Oramo)
  2. Traditionnel calabrais : Tarentella ‘nfuocata (Laboratorio 600)
  3. Gorzanis : Padoana del detto et Saltarello dello Sona Baloni (La Lyra)
  4. Frescobaldi : La Bernardiana (N.Cocset, Ensemble Les Basses Réunies)
  5. Gabrieli : Canzon settima a 7 (La Fenice, dir. J. Tubéry)
  6. Vivaldi : Ouverture de Juditha Triumphans (King’s Consort, dir. R. King)
  7. Landi : Canta la cicaleta (M. Beasley, L4Arpeggiata, C. Pluhar)
  8. Cavalli : Ouverture d’Elena (Capella Mediterranea, dir. L. Garcia-Alarcon)
  9. Monteverdi : Si dolce è il tormento (D. Mields, Lautten Compagney Berlin, dir. W. Katschner)

Samedi 17 novembre : Caravage (2)

  1. Gabrieli : Canzon decimasettima a 12 (La Fenice, dir. J. Tubéry)
  2. Carissimi : Exulta, gaude (Ensemble Solamente)
  3. Giorgi : Ave Maria a 4 (Chœur de chambre de Namur, Clematis, dir. L. Garcia-Alarcon)
  4. Cavalli : Sinfonia de L’Eliogabalo (L’Arpeggiata, C. Pluhar)
  5. Anonyme italien 17ème siècle : Passacaille « Homo fugit velut umbra » (M. Beasley, J. Zomer, L4Arpeggiata, C. Pluhar)
  6. Allegri : Canario (L’Arpeggiata, C. Pluhar)
  7. Anonyme italien : Chiaccona a 4 (L’Arpeggiata, C. Pluhar)
  8. Gabrieli : Canzon seconda a 6 (La Fenice, dir. J. Tubéry)
  9. Monteverdi : « Beatus vir » des Selva morale e spirituale (Les Petits chanteurs de Saint-Marc, Ensemble Elyma, dir. G. Garrido)
  10. Monteverdi : Sinfonie et Moresca (L’Arpeggiata, C. Pluhar)