Göttingen, de Barbara : L’histoire d’une chanson

Ron Kroon / Anefo /Wikimedia commons

Libération ce matin nous raconte l’histoire d’une chanson, Göttingen de Barbara. En 1964, la chanteuse est sollicitée par un fan originaire de la ville. Göttingen ? Jamais entendu parler. L’Allemagne ? Hors de question pour Barbara, petite fille juive qui a passé la guerre à se cacher.

Barbara va s’éprendre de Göttingen en arpentant ses rues médiévales

Finalement Barbara se laisse convaincre, difficilement, et se rend à reculons dans la cité de Goethe, en Basse-Saxe, à mi-chemin entre Bonn et Berlin. Une fois sur place, rien ne se passe comme prévu : le piano est trop petit pour elle et une grève des déménageurs empêche la tenue du concert. C’était sans compter sur ce fan de Barbara et quelques costauds qui dénicheront un piano à demi-queue chez une grand-mère.

A lire aussi

 

Pendant ce temps, Barbara va s’éprendre de la ville en arpentant ses rues médiévales et elle va s’éprendre de ses habitants, ravis de l’accueillir. Cela donnera une chanson, presque une comptine, qu’elle jouera au public avant de rentrer à Paris. Une déclaration d’amour qui se retrouve aujourd’hui dans les livres d’histoires des deux côtés du Rhin. Göttingen, ancien refuge des frère Grimm, aime toujours les contes.

Marc Bourreau

Retrouvez l’actualité du Classique