La fresque romanesque de Patrick Deville

Olivier Bellamy reçoit l’écrivain français Patrick Deville, à l’occasion de la parution de son dernier roman « Taba-Taba », aux éditions du Seuil.

Auteur à succès de nombreux romans (« Pura Vida » – 2004, « Peste et Choléra » – 2012), Patrick Deville est actuellement directeur littéraire de la MEET (Maison des Ecrivains Etrangers et des Traducteurs). C’est en août 2017 que l’écrivain publie son dernier roman : « Taba-Taba ».

L’histoire commence à Mindin, en face de Saint-Nazaire, au début des années 1960, dans un lazaret devenu hôpital psychiatrique. Un enfant boiteux, dont le père est administrateur du lieu, se lie d’amitié avec un des internés, un ancien de la marine qui, se balançant d’arrière en avant, répète sans cesse la même formule énigmatique : Taba-Taba. À partir de là, Patrick Deville déroule le long ruban de l’Histoire, en variant le microscope et le macroscope. Car la France, ce n’est pas seulement l’Hexagone : le narrateur se promène autour de la planète, pour rappeler l’épopée coloniale avec ses désastres mais aussi ses entreprises audacieuses (canal de Suez, de Panamá).

Pour écouter les podcasts de l’émission, cliquez ici : https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/passion-classique/