Françoise Chandernagor, conteuse antique sans tics

Françoise Chandernagor ou la passion du travail ! Elle fait partie de ces personnes qui ont besoin, par scrupule intellectuel, de tout connaître d’une période, dans ses moindres détails, pour oser raconter, avec vivacité et naturel, une histoire humaine de la grande Histoire. Avant de narrer les aventures de Séléné, fille des amours tumultueuses entre Cléopâtre et Marc-Antoine(Les Enfants d’Alexandrie – Albin Michel), elle a lu Shakespeare, Plutarque, et tous les autres. Elle nous la rend vivante, accessible, proche, en restant honnête, en s’adressant au lecteur pour justifier une interprétation, un glissement romanesque. Ses personnages, elle les sculpte, elle les rêve, en utilisant un strabisme littéraire constant : un oeil pour hier, un oeil pour aujourd’hui.
Jamais elle ne se mélange les pinceaux. Jamais elle n’est ennuyeuse. Du grand art !
Voici son programme :

Madeleines
3e Gymnopédie de Satie (Ciccolini)
Lever du jour de Daphnis et Chloé de Ravel (Pierre Monteux)
Horizon Chimérique de Fauré (par Camille Mauranne)

Programme
Mort de Cléopâtre de Berlioz
« When I am laid » Didon et Enée de Purcell par Janet Baker
Reynaldo Hahn : Etudes latines « Phidilé »
Nino Rota : Satyricon
Satie : Gnossienne n° 1

Vie : Nino Rota « Roma »
Mort : Lamento de Duparc
Amour : Lamento de la Nymphe