François Demachy, un nez avec des oreilles

Parfumeur-créateur chez Christian Dior, François Demachy reste modeste et se considère comme un artisan. Il a un bien trop grand respect de l’art pour se monter du col. Et un amour de la musique qui le rend timide. Lui qui compose des effluves fleuve, qui imagine des fragrances fracassantes, qui bâtit des parfums corsés, entêtants ou fondus avec ses notes de coeur, de tête et de fond. Ce nez de première main sait écouter ses fleurs ou respirer une symphonie avec ce « dérèglement des sens » cher au poète. Il fixe des vertiges et nous promet des lendemains qui chantent.
Voici son programme :

• Ses 3″ Madeleines » Musicales:

1/ « La Lettre à Elise » de Ludwig Van Beethoven

2/ « Concerto de Aranjuez » de Joaquin Rodrigo

3/ » Norma » de Vincenzo Bellini

1/ Edvard Grieg
« Suite N°1 » Au Matin Allegro Molto Moderato

2/ Handel
 » Rinaldo » Laschia ch’io Pianga par Cecilia Bartoli

3/ Antonin Dvroràk
La Symphonie N°9 en mi mineur du « Nouveau Monde »