Francesco da Milano par Paul O’Dette

Considéré comme le plus grand virtuose de son instrument, le luthiste Paul O’Dette ravira tous ceux qui veulent découvrir « Il Divino » Francesco da Milano.

Est-il encore nécessaire de présenter Paul O’Dette ? Avec plus de cent vingt enregistre­ments à son actif, il est l’une des figures incontour­nables du répertoire de la Renaissance. Connu du public mélomane grâce à son intégrale des œuvres pour luth de John Dowland (Harmonia Mundi USA, 1995), il présente aujourd’hui un album de pièces de Francesco da Milano, dont certaines apparaissaient déjà dans ses enregistrements antérieurs (Astrée, 1986). Limpide, voilà l’adjectif qui sied au jeu de Paul O’Dette. Sa virtuosité, loin d’être ostentatoire, se devine au fil du discours musical : lisibilité des voix, diction parfaite, sens du rythme, fluidité de l’articulation sont autant de clés de lecture. Ce répertoire, introspectif et souvent opaque aux oreilles des néophytes, se révèle ici accessible. D’une part, le jeu de Paul O’Dette est énergique, il ne demande pas un effort particulier à l’auditeur. D’autre part, il est lisible, pour ne pas dire pédagogique, même pour ceux qui ne maîtrisent pas les codes de cette musique. Enfin, la clarté de l’attaque et la beauté du timbre sont magnifiées par la prise de son ample et précise.
La musique de Francesco da Milano a déjà été maintes fois jouée en concert, notamment par Nigel North avec beaucoup de ­talent. Elle a également été enregistrée par Paul Beier (Stradivarius, 1999) ou Massimo Lonardi (Stradivarius, 2007), mais la version de Paul O’Dette les surpasse nettement. Elle s’impose comme une référence, qui ravira tant les amateurs du répertoire que les auditeurs désireux de découvrir la musique du luthiste le plus célèbre de la Renaissance italienne.
Francesco da Milano
(1497-1543)
CHOC
Musique pour luth : Fantaisies, Ricercares et pièces vocales mises en tablature
Paul O’Dette
(luth à 6 chœurs)
Harmonia Mundi USA HMU907557. 2011. 77′ Nouveauté