Focus sur Villeurbanne et Perpignan dans le Journal des municipales

A quelques jours des élections, Radio Classique vous propose à 6h20 le Journal des municipales. L’occasion de faire un tour d’horizon des candidats de plusieurs villes, d’ici les scrutins prévus les 15 et 22 mars prochains. Aujourd’hui, direction Villeurbanne et Perpignan.

 

Municipales Villeurbanne

Le micmac de La République en Marche pour les municipales à Villeurbanne, prises entre les candidatures à la ville et celles à la métropole de Lyon, font prendre aux élections l’aspect d’une guerre fratricide entre marcheurs :

 

Il y a d’abord, le député LREM Bruno Bonnell, qui n’a pas obtenu l’investiture de son parti pour sa candidature à la mairie de Villeurbanne. Il s’est tout de même présenté en dissident, tout en ralliant Gérard Collomb sur la liste LREM pour la Métropole. De l’autre côté, Prosper Kabalo, bel et bien investi par La République en Marche pour briguer la mairie de la ville, mais qui figure sur une liste LREM dissidente pour la Métropole. Selon lui, c’est la ville de Villeurbanne qui pâti du choix personnel de Bruno Bonnell. Face à Prosper Kabalo, le dauphin du maire socialiste de Villeurbanne, Cédric Van Styvendael, qui part favori avec 28% d’intention de vote. Figure sur sa liste le PS, le mouvement Générations de Benoit Hamon, des communistes et même La France Insoumise.

 

La liste complète des candidats à la mairie de Villeurbanne :

  • Emmanuelle HAZIZA (Divers centre – Villeurbanne au cœur)
  • Philippe VIEIRA (Divers gauche – VILLEURBANNE 2020 – pourquoi pas ?)
  • Cédric VAN STYVENDAEL (Parti socialiste – VILLEURBANNE EN COMMUN)
  • Prosper KABALO (Union du centre – VILLEURBANNE C’EST VOUS !)
  • Béatrice VESSILLER (Europe Ecologie Les Verts – Béatrice VESSILLER Pour Villeurbanne)
  • Clément CHARLIEU (Les Républicains – UN NOUVEL ÉLAN POUR VILLEURBANNE)
  • Thibaut GARNIER (Rassemblement national – RASSEMBLEMENT POUR VILLEURBANNE)
  • Nadia BOUHAMI (Extrême gauche – LUTTE OUVRIERE-FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS)

 

La liste complète des candidats à la métropole de Lyon :

  • Gérard Collomb (La République en marche, MoDem, UDI)
  • François-Noël Buffet (Les Républicains)
  • Bruno Bernard (Europe-Ecologie – Les Verts)
  • David Kimelfeld (Dissident LREM)
  • Andréa Kotarac (Rassemblement national)
  • Eric Lafond (100 % Citoyens)
  • Olivier Minoux (Lutte ouvrière)
  • Renaud Payre (Parti socialiste, PCF, Génération·s)
  • Nathalie Perrin-Gilbert (La France Insoumise, E!, GRS, MRC)

Municipales Perpignan

A Perpignan, le Rassemblement national espère enfin rafler la mairie. Aux dernières municipales, Louis Aliot avait espéré conquérir la ville, en obtenant 44,88% au 2d tour.
Cette fois-ci, il se présente sans étiquette, bien que soutenu par le RN. De quoi inciter le maire Les Républicains de Perpignan, et candidat à sa réélection Jean-Marc Pujol, à filer une métaphore sportive :

 

Pour éviter la victoire du Rassemblement National, les opposants à Louis Aliot avaient fait appel au « Front Républicain » en 2014, permettant ainsi la victoire de Jean-Marc Pujol.
Mais ça ne risque pas de recommencer, selon candidate écologiste Agnès Langevine :

 

La liste de tous les candidats à la mairie de Perpignan :

  • Louis ALIOT (Sans étiquette soutenu par le Rassemblement national – PERPIGNAN, L’AVENIR EN GRAND)
  • Jean-Marc PUJOL (Les Républicains – PERPIGNAN POUR VOUS)
  • Romain GRAU (Divers centre – POUR PERPIGNAN)
  • Agnès LANGEVINE (EELV – enfin l’écologie ! tout Perpignan avec Agnès Langevine)
  • Olivier AMIEL (Divers droite – PERPIGNAN LA RÉPUBLICAINE)
  • Clotilde RIPOULL (Divers – LIBRES !)
  • Pascale ADVENARD (Extrême gauche – Faire entendre le camp des travailleurs)
  • Alexandre BOLO (Divers droite – RASSEMBLEMENT POUR PERPIGNAN)
  • Caroline FORGUES (Divers gauche – L’ALTERNATIVE ! PERPIGNAN ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE)

 

Retrouvez l’actualité du Classique