Florence Bolton dédie son nouveau disque au compositeur baroque quasi oublié, Louis de Caix d’Hervelois

Florence Bolton, de l’Ensemble La Rêveuse, est l’invitée du Journal du Classique ce 2 novembre à 20h, pour son disque consacré à Louis de Caix d’Hervelois, élève de Marin Marais

Caix d’Hervelois était aussi un spéculateur immobilier avisé

Le nouveau disque de l’ensemble La Rêveuse, est consacré à un compositeur baroque quasi oublié : Louis de Caix d’Hervelois. Le sous-titre du disque, Dans le sillage de Marin Marais, permet de mieux situer ce compositeur né en 1677 dans un petit village de la Somme et décédé à Paris en 1759. Gambiste, il a composé à une période ou cet instrument vivait ses dernières heures de gloire. Florence Bolton et La Rêveuse ont enregistré des Suites pour viole et basse continue, et aussi une Suite pour pardessus de viole, un instrument dérivé de la viole de gambe.

A lire aussi

 

Pour ne pas dépendre d’un riche mécène Caix d’Hervelois a toujours été soucieux de garder son indépendance financière. C’est ainsi qu’après son mariage qui lui a assuré une généreuse dot, il s’est lancé dans la spéculation immobilière. Florence Bolton nous parlera de Caix d’Hervelois, dont elle affirme qu’il s’est montré plus technique, plus brillant et aussi plus italien que Marin Marais.

Jean-Michel Dhuez

 

Retrouvez l’actualité du Classique