Festival de Laon : le poignant hommage au Chemin des Dames

Le 29e Festival de Laon (Aisne) touche à sa fin. Le centenaire de l’offensive terrible du Chemin des Dames aura cette année fourni l’occasion de proposer, notamment, deux créations originales évoquant cet épisode tragique de la Grande Guerre, dont « Front de l’aube », de Edith Canat de Chizy.

« Front de l’aube » sera présenté demain, vendredi 13 octobre : « Toute l’élaboration du livret s’est organisée autour de cette idée de « chemin d’en haut », évoquant les cimetières plantés de croix blanches qui longent aujourd’hui cette route et les vies perdues de milliers de soldats. Le baryton incarne leur voix, leur souffrance, leur mort, le chœur d’enfants évoque leur au-delà. » (Edith Canat de Chizy, créatrice du spectacle). En complément, seront interprétés la 6e symphonie de Schubert et le poignant Adagio de Barber, créé l’année précédant le second conflit mondial.
Le dernier spectacle du Festival de Laon, vendredi 20 octobre, proposera la rencontre inédite entre chœur a cappella (Ensemble Vocal Sequenza 9.3) et violoncelle solo (Henri Demarquette). Le programme -de Purcell à Hersant, de Dowland à Escaich- mènera les spectateurs de la réalité au rêve, au fil d’un voyage vers des terres vierges et des climats nouveaux.

Vendredi 13 octobre – Cathédrale de Laon à 20 h 30
« Le Front de l’aube »
Samuel Barber : adagio pour cordes
Franz Schubert : symphonie n°6 en Do majeur D. 589
Ensemble orchestral de la Cité
Vincent Bouchot, baryton
Ensemble vocal du Conservatoire du Pays de Laon
Adrien Perruchon, direction
Prix : 20 €, tarif réduit 9 €

Vendredi 20 octobre – Soissons (Aisne) Cité de la musique et de la danse à 20 h 30
« Vocello »
Henri Demarquette, violoncelle
Ensemble Vocal Sequenza 9.3
Prix : 20 €, tarif réduit 9 €

Renseignements et réservations : http://www.festival-laon.fr