Des femmes interdites en plein cœur de Paris ?

 

Le quartier de La Chapelle-Pajol, dans le 18ème arrondissement de Paris, serait-il une no-go zone pour les femmes ? C’est en tout cas ce que dénonce une pétition de riverains, lancée vendredi par les collectifs « SOS La Chapelle » et « La Chapelle demain ».

Elle s’intitule « Chapelle & Pajol : les femmes, espèces en voie de disparition au cœur de Paris ». Le texte est adressé aux pouvoirs publics, et met en avant le harcèlement subi par la gent féminine dans ce quartier du nord de la capitale, les insultes, les brimades, voire les agressions. Selon eux, ces violences sont le fait des vendeurs à la sauvette, des dealers et délinquants qui traînent dans le quartier.

La mairie de Paris a réagi, et a promis de nouveaux renforts policiers et une plus grande vigilance des pouvoir publics sur cette question.

Mais depuis le lancement de cette pétition, le débat anime le quartier. Certaines femmes se plaignent d’autres dénoncent une peur, un sentiment, plus qu’une réalité.

Radio classique s’y est donc rendue pour en savoir plus…

Eric Kuoch.