Etats-Unis : Donald Trump et Rudoph Giuliani revendiquent toujours la victoire

Rudolph Giuliani a revendiqué une nouvelle fois la victoire pour le camp républicain face à Joe Biden, lors d’une conférence au siège de son parti. Les fidèles conseillers de Donald Trump ne veulent toujours pas admettre la défaite de leur champion à l’élection présidentielle, alors que Joe Biden est désormais désigné comme le président élu des Etats-Unis et entrera en fonction en janvier.

 

Rudolph Giuliani dénonce un complot de la Chine pour empêcher la victoire de Donald Trump

C’est une conférence de presse très inquiétante que Rudolph Giuliani, proche conseiller du président Trump a tenue hier au siège du parti Républicain à Washington. L’ancien maire de New York a affirmé qu‘il y a eu « des fraudes massives, que des morts ont voté, que Donald Trump a gagné la Pennsylvanie de 300 000 voix, et que les Républicains allaient riposter, attaquer, faire des procès partout ». Devant des journalistes interloqués et stupéfaits, l’avocat de Donald Trump a ajouté que « la corruption des Démocrates doit être détruite », affirmant avoir la preuve d’une fraude électorale. Il a aussi avancé des thèses complotistes, parlant notamment de l’interférence du Venezuela mais aussi de la Chine pour ne pas faire élire Donald Trump.

A lire aussi

 

Les conseillers de Donald Trump ont aussi parlé des votes perdus d’Américains en Espagne ou en Allemagne. Les journalistes, inquiets, n’ont cessé de dire à Rudolph Giuliani qu’il y a eu des procès, et que des juges ont rendu leur verdict, affirmant qu’il n’y a pas eu de fraudes. Ce dernier a commencé à insulter les journalistes, les traitant de « menteurs, diffuseurs de fake news, de sales journalistes ». Des propos qui donnent l’impression que rien n’est joué et que Donald Trump va se battre jusqu’au bout pour rester à la Maison Blanche.

Laurence Haïm

 

Retrouvez l’actualité du Classique