Emmanuel Macron va-t-il abandonner la réforme des retraites ? – La Revue de Presse de David Abiker

« Macron année zéro » titre l’Express, « Macron médecin malgré lui » c’est la une de Causeur. Un président qui parlera aux Français lundi mais qui selon le Parisien prépare un grand discours sur l’après confinement, peut-être pour le mois de juillet.

 

Emmanuel Macron pourrait abandonner la réforme des retraites selon Le Parisien

Il serait question dans ce discours d’un nouveau départ, d’une rupture, d’un programme à la mesure de ce nouveau « nouveau monde ». Le Parisien-Aujourd’hui en France évoque même la suspension voire l’abandon de certaines réformes comme celle des retraites et de l’audiovisuel public. Et il sera aussi question de souveraineté nationale. La souveraineté nationale revient ce matin dans vos journaux. De manière attendue et inattendue.

 

A lire aussi

 

Attendue avec Jean-Pierre Chevènement, le père des souverainistes à gauche qui appelle dans le Figaro à un gouvernement de salut public (intéressant parce qu’il est question dans le Parisien d’un gouvernement d’union nationale dans quelques mois), Chevènement qui évoque aussi les relocalisations et la souveraineté de notre production de médicament. Et il est rejoint de façon inattendue par Christine Lagarde. La patronne de la BCE promet dans le Parisien que nos banques sont plus solides qu’au moment de la crise de 2008, que l’Europe dispose d’une force de frappe de 1000 milliards pour relancer son économie et Lagarde elle aussi parle de souveraineté « je pense que nous irons vers des relocalisations et des chaines d’approvisionnement réduite ». C’est du Chevènement.

 

Le système de santé de l’Allemagne est mieux organisé que celui de la France

Et de Souveraineté il est encore question dans le Figaro. Il faut absolument lire la tribune sur les performances du système de santé allemand signée par l’essayiste et historien Jean-Louis Theriot. L’Allemagne ne dépense pas plus que la France pour son système de santé et son hôpital. Mais elle est mieux organisée et surtout, les Landers ont du pouvoir pour s’organiser.

 

A lire aussi

 

Pas de 35 heures chez les allemands, pas de numerus clausus à l’entrée de la profession médicale et enfin, là encore on reboucle avec la souveraineté économique et industrielle : l’Allemagne peut s’appuyer sur un tissu de PME et PMI dans les secteurs médicaux, chimiques et pharmaceutiques dense. La France en a délégué une grande partie au bout du monde. Exemple avec la société Draguer qui a livré 10000 respirateurs en 2 semaines. La souveraineté c’est beau nous dit juste au-dessus Luc Ferry mais il faut pouvoir se l’offrir. Le philosophe préféré de Radio Classique a ces mots plein de bon sens : nous allons avec cette crise nous retrouver dans une situation intenable : d’un côté une grosse demande d’indépendance, de relocalisation et de protection et de l’autre côté une incapacité structurelle à la financer car nous seront surendetté et pas du tout souverain financièrement.

 

David Abiker