Emmanuel Macron, président jésuite ? – La Revue de Presse de David Abiker

Emmanuel Macron reçoit aujourd’hui le roi d’Espagne Felipe VI sur l’esplanade du Trocadéro pour honorer les victimes du terrorisme et penser à celle et ceux qui sont morts durant des attaques terroristes en France mais également à Madrid.

 

L’UE honore les victimes des attentats depuis 2005

En choisissant la date du 11 mars, la France rejoint l’Union Européenne, explique le Figaro. L’UE célèbre cette date depuis 2005, année où l’Espagne fut touchée par des attentats sanglants. Le président pourrait également annoncer la création d’un musée mémorial des Sociétés face aux terrorisme, dont les fonctions seront élargie au décryptage et à la lutte contre le complotisme et un centre de recherche et d’histoire, et de transmission.

 

A lire aussi

 

On se demande d’ores et déjà si ce n’est pas le rôle de l’école de transmettre la mémoire des victimes des grands faits qui ont marqué l’histoire. On peut encore s’interroger sur la remise de médailles nationale de reconnaissance aux victimes attribuée de façon rétroactive aux victime depuis 1974. Autrefois on décorait les héros.

 

 

L’Arche titre s’interroge sur ses liens avec l’ordre des Jésuites

Enfin, pour conclure, il faut signaler la sortie du nouveau numéro de l’Arche qui pose cette question : Macron président jésuite ? Qui est vraiment Macron ? se demande l’Arche, dans l’écheveau de sa vie, les fils sont multiples pour éclairer sa personnalité singulière.

 

Réécoutez l’intégralité de la Revue de presse de David Abiker

 

Le fil le plus visible est l’ordre des jésuites dont il fut l’élève et chez lesquels il a rencontré son épouse Brigitte. Et pour illustrer ce président jésuite un dessin de Chéreau. Macron face à un miroir une immense croix sur le dos. Une croix sur laquelle est écrit « en même temps » et le président qui lance à son épouse Brigitte, « je crois que j’ai trouvé mon style ».

 

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique