Qu’est devenu Edward Yudenich, le petit chef d’orchestre de 8 ans ? (2/2)

Depuis plusieurs années, les vidéos du jeune Edward Yudenich sont régulièrement publiées sur les réseaux sociaux, suscitant les commentaires admiratifs des internautes.
Originaire d’Ouzbékistan, il se produit désormais en famille.

 

Une famille de musiciens

Chef d’orchestre à 8 ans, Edward Yudenich est aussi violoniste, un instrument qu’il maîtrise grâce à son père, musicien reconnu. Une famille qui baigne dans la musique, puisque le demi-frère d’Edward, Stanislav est pianiste, père d’une jeune violoniste, Maria.
A 10 ans, c’est comme violoniste qu’Edward Yudenich s’est illustré aux Etats-Unis.

Ecoutez-le jouer le Perpetuum Mobile de Carl Bohm, devant des étudiants de l’école épiscopale de St Andrew’s, à Jackson, dans l’Etat du Mississipi.

 

Il a dirigé la Sérénade pour cordes d’Elgar

Au printemps 2012, il s’est produit lors du concert d’ouverture du 9ème festival International de « Moscow meets Friends », et a participé en septembre de la même année au programme culturel du 2ème forum international de la Culture et du Développement à Oulianovsk, en Russie.
En décembre 2012, dans le cadre d’un concert consacré à la musique anglaise, il a dirigé la sérénade pour cordes d’Edward Elgar.
Consécration pour toute la famille, en 2015 Edward, âgé alors de 11 ans, a dirigé à Saint-Pétersbourg l’orchestre du Mariinsky aux côtés du célébrissime chef russe Valery Guergiev.
Concert auquel ont aussi participé son frère Stanislav et la fille de celui-ci, la violoniste Maria Ioudenitch.

 

A lire aussi

 

 

Son frère Stanislav, pianiste, désormais en haut de l’affiche

Ces dernières années, son grand frère Stanislav est devenu célèbre. Il a étudié à la Fondation Internationale de Piano « Theo Lieven » à Cadenabbia, Italie, auprès de Leon Fleisher et Murray Perahia.
Il a remporté la médaille d’or au onzième Concours international de piano Van-Cliburn en 2001 ex aequo avec Olga Kern.

Le voici interprétant le premier concerto de Piotr Tchaïkovski.

 

Stanislav Yudenich est également lauréat des concours Busoni, Kapell et Maria Callas.

 

Béatrice Mouedine

 

Retrouvez l’actualité du Classique