Dominique Fernandez pour un da ou pour un niet

1. C’est toujours un plaisir d’écouter Dominique Fernandez parler de Naples – « le reste de l’Italie, c’est l’Europe », dit-il avec un rien de dédain – ou de la Russie. Cet esprit à la fois sophistiqué et sentimental se passionne pour l’enracinement profond de la littérature et de la musique russe dans l’expression populaire. Ce que nous n’avons pas du tout en France. La preuve, c’est que nos compositeurs (Bizet, Chabrier, Debussy, Ravel) ont souvent puisé dans le folklore des autres (espagnol en particulier) pour éviter l’intellectualisme. En Russie, comme l’a rappelé Dominique Fernandez, Pouchkine et Tchaïkovski peuvent se comprendre par chaque Russe. C’est toute la force d’un Prokofiev ou d’un Chostakovitch d’avoir su développer leur génie sans se couper de leurs racines… sous la pression violente des Soviétiques il est vrai, mais toute l’histoire de la Russie est violente. « Je suis démocrate en tout sauf en art », disait le chef Arturo Toscanini. A méditer.

2. Alors que l’émission de Dominique Fernandez était diffusée sur les ondes, je suis allé à Ramatuelle présenter à la presse un nouveau Festival soutenu par Radio Classique et dont la programmation a été concoctée par votre serviteur. Il aura lieu du 15 au 21 juillet dans le théâtre en plein air, juste avant le festival autrefois présenté par Jean-Claude Brialy et aujourd’hui dirigé par Michel Boujenah. A l’affiche : Nicholas Angelich (avec une lecture de textes par Julie Depardieu) le 15, Brigitte Engerer (avec des poèmes lus par Daniel Mesguich) le 17, une soirée d’opéra avec Wilhelmenia Fernandez (la Diva du film de Beinex) le 19 et une carte blanche à Martha Argerich et Michel Legrand, avec Catherine Michel (harpe) et Geza Hosszu-Legocky (violon) le 21. J’aurai la joie de présenter chaque concert et d’accueillir le public dans un lieu de rêve. Si vous êtes en vacances dans la région, n’hésitez pas à venir nous rendre une petite visite. Pour en savoir plus : http://www.festival-classique-ramatuelle.com/

Voici le programme de Dominique Fernandez :

morceau préféré: TCHAIKOVSKI Sextuor Adagio Souvenir de Florence (Kogan, Rostropovitch)

madeleines: PROKOFIEV Guerre et paix Mort du prince André 2ème tableau

                TCHAIKOVSKI Eugène Onéguine Scène du duel (version Khaïkine/Vichnevskaïa)

Programme

Eugene Oneguine : scène de la lettre

TCHAIKOVSKI 1er quatuor Andante  (Quatuor Borodine)

                          début du Lac des cygnes (Previn)

                TCHAIKOVSKI concerto pour violon, canzonetta (Heifetz/Reiner)

                 CHOSTAKOVITCH  1er concerto pour violon 1er mvt (Oïstrakh)

                PROKOFIEV berçeuse d’Alexandre Nevski (Karel Ancerl)