Disparition de la basse allemande Kurt Moll

Un Sarastro pour l’éternité

Certainement la plus célèbre des basses allemandes dont la carrière prit son essor à l’issue de la guerre, Kurt Moll (1938-2017) apprend son métier au sein de la troupe de la région de Cologne, avant de poursuivre ses engagements à Mayence et Wuppertal. Bayreuth lui offre son premier grand rôle wagnérien en 1967, tandis que le Festival de Salzbourg l’accueille trois ans plus tard en Sarastro (La Flûte enchantée de Mozart), sans doute son rôle fétiche. La voix ample, ronde et très lyrique de Kurt Moll bénéficiait en outre d’une très large tessiture qui lui permit d’investir un répertoire particulièrement important, comme en témoigne sa vaste discographie. Si l’opéra y occupe naturellement la première place, l’opérette mais aussi les Lieder ont trouvé en lui un interprète inspiré. Kurt Moll nous a quittés à l’âge de 78 ans ce dimanche 5 mars.