Disparition du chef Jean-Claude Malgoire samedi 14 avril

Le fondateur de La Grande Ecurie et la Chambre du Roy avait 77 ans

Hautboïste de formation, chef d’orchestre, musicologue, Jean-Claude Malgoire (1940-2018) fait ses études au Conservatoire de Paris (hautbois, musique de chambre) mais acquerra une grande partie de ses connaissances en autodidacte. 1967 est une année charnière : il intègre l’Orchestre de Paris en qualité de cor anglais solo et fonde parallèlement La Grande Ecurie et la Chambre du Roy, qui s’impose aussitôt comme l’un des ensembles phares du mouvement baroqueux. A partir de 1975, il enregistre de nombreux opéras – dont certains en premières mondiales (Rinaldo, Alceste…) – exclusivement sur instruments anciens. D’une curiosité insatiable, il pratique avec un égal bonheur la musique contemporaine, notamment aux côtés de l’Ensemble 2e2m ; on lui doit d’ailleurs la création française de la Septième Sequenza de Luciano Berio en 1970. En 1981, Jean-Claude Malgoire devient directeur de l’Atelier Lyrique de Tourcoing dont la collaboration avec l’Opéra du Nord et La Grande Ecurie donne lieu à des projets transversaux.

On peut compter sur sa fille Florence Malgoire, professeur au Conservatoire de Genève et fondatrice de l’Ensemble Les Dominos, pour assurer le passage du flambeau.

Radio Classique lui rend hommage :

Lundi 16 avril à 18h : Rediffusion de « Passion Classique » d’Olivier Bellamy

Mardi 17 avril à 9h30 : « Eve Ruggieri raconte » en direct