Des déserts médicaux même en région parisienne

 

Une commune française sur trois est située dans un désert médical. 11 300 communes sont concernées d’après un nouvel indicateur. Une situation qui pourrait s’amplifier jusqu’en 2025, notamment parce que près de la moitié des médecins généralistes inscrits à l’ordre des médecins en 2017 a plus de 60 ans. Alors qu’on imagine souvent que les déserts médicaux concernent surtout les zones rurales, ce problème est aussi urbain et touche même des communes aisée, à l’image de Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine, avec seulement 17 généralistes pour 30 000 habitants et qui se retrouve classée en zone prioritaire.

Reportage de Rémi Pfister