Les derniers jours de l’exposition dédiée à Jean Rouch

Plan rapproché sur le cinéaste Jean Rouch. Jusqu’au 26 novembre 2017, la Bibliothèque nationale de France présente une grande exposition consacrée au cinéaste-ethnographe Jean Rouch, à l’occasion du centenaire de sa naissance. Conçue avec le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), l’exposition « Jean Rouch, l’Homme-cinéma » permettra de redécouvrir un homme d’images qui a inventé une manière sans précédent de raconter les hommes et le monde.

Pionnier du cinéma direct, inventeur du « cinéma-vérité », précurseur de la Nouvelle Vague, et ethnologue hétérodoxe, Jean Rouch était un cinéaste aventureux. Dès 1947, il explora les peuples africains avec comme seul moyen de communication : sa caméra devenue un nouvel outil d’investigation des hommes et de leurs manières de vivre. Se moquant du « devoir » d’objectivité, Jean Rouch assume de manière enjouée sa subjectivité, le partage et le jeu dans les relations avec ceux qu’il filme. Ses témoignages du quotidien et des coutumes des nombreuses régions de l’Afrique sont les travaux d’une vie entière. A sa disparition, le journal Le Monde lui octroya le surnom de « sorcier blanc de l’Afrique et du cinéma ».

La BnF met ainsi à l’honneur son travail et lui rend hommage en dévoilant ses photographies, photogrammes prélevés sur les films, carnets de mission, documents de travail, extraits vidéo, archives sonores, articles de presse… Héritier à la fois du Surréalisme et des grands explorateurs scientifiques, Jean Rouch apparaît comme l’artiste le plus contemporain qui soit.

« Jean Rouch, l’Homme-cinéma »
Jusqu’au dimanche 26 novembre 2017
BnF I François-Mitterrand
Quai François Mauriac, Paris XIII
Entrée libre