Daniel Barenboim dirige Bruckner

« Avec Bruckner, j’ai le sentiment de traverser les siècles »

Daniel Barenboim voue une fascination pour Anton Bruckner : après avoir gravé deux intégrales des Symphonies – l’une avec le Symphonique de Chicago (DG), l’autre avec le Philharmonique de Berlin (Teldec) -, il revient à l’œuvre de celui que Furtwängler voyait comme « un mystique gothique égaré en plein XIXe siècle » avec la Symphonie n° 7, sans doute la plus célèbre du compositeur autrichien. Enregistré en public avec son orchestre de la Staatskapelle de Berlin, ce disque permet d’appréhender l’évolution de son interprétation dans le temps : Barenboim creuse les textures et laisse s’épanouir ces sonorités de cathédrale qui font toute la singularité de l’art d’Anton Bruckner.

Anton Bruckner : Symphonie n° 7. Staatskapelle de Berlin, dir. Daniel Barenboim (1 CD Deutsche Grammophon)