Cultura vous présente ses Talents 2019

Chaque année, l’opération « Talents Cultura » permet à des auteurs méconnus du grand public de faire connaitre leurs œuvres.

Cette année, 4 romans ont été choisis par le comité de lecture Cultura composé de 700 clients, libraires et blogueurs. De Tchernobyl au Paris Belle-Epoque en passant par l’Amérique ségrégationniste ou le Maroc, embarquez pour un voyage littéraire en première classe !

En partenariat avec Cultura, Radio Classique vous propose donc de découvrir ces Talents. Du 02 au 27 septembre, ils seront mis à l’honneur sur notre antenne et sur notre site internet.

La sélection des Talents Cultura 2019

1/ Ceux que je suis – Olivier Dorchamps
EDITEUR : Finitude Editions

 

 

« Le Maroc, c’est un pays dont j’ai hérité un prénom que je passe ma vie à épeler et un bronzage permanent qui supporte mal l’hiver à Paris, surtout quand il s’agissait de trouver un petit boulot pour payer mes études ». Marwan est français, un point c’est tout. Alors, comme ses deux frères, il ne comprend pas pourquoi leur père, garagiste à Clichy, a souhaité être enterré à Casablanca. Comme si le chagrin ne suffisait pas. Pourquoi leur imposer ça ? C’est Marwan qui ira. C’est lui qui accompagnera le cercueil dans l’avion, tandis que le reste de la famille arrivera par la route. Et c’est à lui que sa grand-mère, dernier lien avec ce pays qu’il connaît mal, racontera toute l’histoire. L’incroyable histoire. Ceux que je suis est un roman pudique et délicat, à la justesse toujours irréprochable.

Découvrez la chronique audio

 

2/ Où bat le coeur du monde – Philippe Hayat
EDITEUR : Calmann Levy

 

 

« Sa musique décrivait un coin du ciel, une façade éclaboussée de lumière, invisibles sans jazz. Il jouait et la joie se réveillait d’un rien et de partout ». A Tunis dans les années trente, Darius Zaken est frappé de mutisme après la disparition brutale de son père. Elevé par sa mère Stella qui le destine aux plus hautes études et sacrifie tout à cette ambition, il lutte pour se montrer à la hauteur. Mais le swing d’une clarinette vient contredire la volonté maternelle. Darius se découvre un don irrésistible pour cet instrument qui lui redonne voix. Une autre vie s’offre à lui, plus vive et plus intense. De la Tunisie française aux plus grandes scènes du monde, en passant par l’Europe de la Libération et l’Amérique ségrégationniste, cette fresque est un magnifique roman d’initiation et d’émancipation, mené au rythme étourdissant du jazz.

Découvrez la chronique audio

 

3/ A crier dans les ruines – Alexandra Koszelyk
EDITEUR : Aux forges de Vulcain

 

 

L’odyssée d’une jeune femme, déterminée à retrouver son pays et son amour, tous deux détruits par Tchernobyl. Lena et Ivan sont deux adolescents qui s’aiment. Ils vivent dans un pays merveilleux, entre une modernité triomphante et une nature bienveillante. C’est alors qu’un incendie, dans l’usine de leur ville, bouleverse leurs vies. L’usine en question, c’est la centrale de Tchernobyl. Et nous sommes en 1986. Les deux amoureux sont séparés. Lena part avec sa famille en France, convaincue qu’Ivan est mort. Ivan, de son côté, ne peut s’éloigner de la zone, de sa terre qui, même sacrifiée, reste le pays de ses ancêtres. Il attend le retour de sa bien-aimée. Lena, quant à elle, grandit dans un pays qui n’est pas le sien. Elle s’efforce d’oublier. Mais, un jour, tout ce qui est enfoui remonte, revient, et elle part retrouver le pays qu’elle a quitté vingt ans plus tôt.

Découvrez la chronique audio

 

4/ Le bal des folles – Victoria Mas
EDITEUR : Albin Michel

 

 

En 1885, Jean-Martin Charcot décide d’ajouter à sa panoplie de techniques expérimentales destinée à soigner ses malades, un rendez-vous festif, « costumé et dansant » appelé « Le bal des Folles ». L’argument avancé est pour le moins étonnant : « Il s’agit de faire de ces déshéritées des femmes comme les autres, d’éveiller leur esprit bercé de chimères, de donner, à celles qui sont devenues des enfants, la joie naïve d’un plaisir enfantin. » Ce véritable événement mondain, qui expose de façon inconsidérée les « aliénées », est le centre de ce livre. Ainsi, suivons-nous la vie de quatre personnages. Thérèse, une vieille prostituée, qui a tenté d’assassiner un souteneur qui la battait jusqu’au sang. La Petite Louise, une enfant violée par son oncle. Geneviève, l’intendante, marquée par le souvenir douloureux de la mort de sa jeune sœur. Eugénie Cléry enfin, qui entre en contact avec l’âme des disparus et que son père a internée par force…

Découvrez la chronique audio