Coronavirus : Une femme sans masque insultée et expulsée d’un supermarché de New York

Aux Etats-Unis, les appels à respecter les gestes barrières sonnent dans le vide auprès d’une partie de la population, qui revendique son droit à vivre normalement. Des scènes de liesse se multiplient à travers le pays, où sont aussi violemment pris à partie certains contrevenants aux règles sanitaires.

 

Lundi, dans le Missouri, des centaines d’habitants ont envahi restaurants et piscines

Aux Etats-Unis, la presse et les médecins s’inquiètent beaucoup de la manière dont le public se comporte. Malgré les appels à respecter les distances de sécurité, des millions d’Américains n’écoutent plus personne. Lundi, dans le Missouri, des centaines d’habitants près d’un lac ont envahi des restaurants mais se sont aussi serrés comme des sardines dans des piscines. Aucun masque n’était porté et on voyait ces habitants sourirent béatement aux objectifs des photographes en barbotant dans l’eau bleu ciel.

 

A lire aussi

 

Alors hier à New York, des psychiatres ont analysé très sérieusement ces images. Les médecins parlent du désir incontrôlable de la population de retrouver sa vie d’avant virus, et d’une certaine normalité aujourd’hui disparue. Les hommes politiques et leurs communicants ne savent plus comment faire pour se faire entendre. Leurs slogans, « Tous ensemble. Tous unis dans l’adversité », « Faites attention », ne marchent plus.

 

 

A Central Park, une femme paniquée a appelé la police, parce qu’elle pensait qu’un homme noir la filmait

A travers le pays, de plus en plus d’Américains disent se sentir invulnérables et revendiquent avec fierté leur liberté individuelle de se déconfiner comme ils le veulent. A New York, on assiste aussi à des scènes de peur.

 

 

Dimanche, dans un supermarché de Staten Island, des gens se sont précipités contre une femme qui ne portait pas de masque. Ils l’ont insulté avant de l’expulser en quelques minutes.

 

A lire aussi

 

Et puis, 30 millions d’Américains ont regardé en 24 heures la vidéo d’une femme à Central Park qui appelait paniquée la police car un homme noir la filmait. L’homme voulait simplement filmer des petits oiseaux derrière elle. Alors, dans cette Amérique 2020, le pays semble au bord d’une crise de nerf. Personne ne sait ce qui se passera ces prochaines semaines, au niveau sanitaire et mental, dans la population. 

 

 

Laurence Haïm

 

Retrouvez l’actualité du Classique