Coronavirus : Les médecins du Charles de Gaulle se seraient opposés à l’escale de Brest – La Revue de Presse de David Abiker

Le Charles de Gaulle est à la Une du Télégramme. Alors que 668 marins du porte-avions sont positifs au Covid-19 et que la Marine est accusée de négligence, on apprend que les médecins du bord auraient contre-indiqué l’escale à Brest, qui aurait introduit le virus sur le navire.

 

La dissuasion nucléaire de la France mise à mal par le virus

On n’en parle pas dans les bars du port de Brest qui sont fermés pour cause de confinement, mais dans les colonnes de vos journaux. « Charles de Gaulle, une contagion qui vire au fiasco », titre le quotidien breton. Un fleuron de la marine française et de la dissuasion mis hors de combat en 10 jours par le virus. 668 marins testés positifs sur les 1.767 présents à bord, quand mardi dernier, la marine évoquait une dizaine de cas suspects seulement, explique le Télégramme. De quoi alimenter des soupçons sur la gestion très improvisée de la communication, et surtout la colère des familles.

 

à lire aussi

 

Le Parisien-Aujourd’hui en France parle des mystères du Covid-19 sur le bâtiment. « Comment ont été contaminés les marins ? » c’est la question que se pose le quotidien. Le virus était-il présent à bord avant l’étape du Charles de Gaulle à Brest ? A-t-il été importé à la suite de cette étape ou lors d’un ravitaillement ?

 

 

Libération parle de son côté de légèreté de la Marine et de ces témoignages qui critiquent les décisions de la hiérarchie militaire. Dans le viseur, l’escale à Brest en mars. Les médecins du bord auraient recommandé d’y renoncer.

 

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique