Coronavirus : Les fumeurs sont moins infectés, selon une étude de la Pitié Salpêtrière – La Revue de Presse de David Abiker

La nicotine aurait un effet barrière contre le coronavirus. Plusieurs études dénotent une proportion moindre de fumeurs dans les hôpitaux qu’attendue, tandis que 7 millions de personnes meurent chaque année du tabac dans le monde.

12% de fumeurs infectés en Chine, alors que 28% de la population consomme du tabac

Fumer tue, mais pas seulement. D’après Le Parisien et Le Monde, une si faible proportion de fumeurs figure parmi les malade du Covid-19 que des essais vont être menés pour évaluer les effets des patchs à la nicotine. Une étude chinoise montre qu’il y a seulement 12 % de fumeurs infectés par le coronavirus pour 1000 personnes touchées, alors qu’il y a 28 % de fumeurs en Chine.

 

à lire aussi

 

Un constat confirmé par une étude française, conduite à la Pitié Salpêtrière, à Paris. La part des fumeurs contaminés est plus de 2 fois inférieure à la part des fumeurs dans la population. En attendant, les résultats de l’étude portant sur les effets de la nicotine sur le virus, on rappellera que 7 millions de personnes meurent chaque année du tabagisme.

 

 

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique