Un concert de noël magique, aux couleurs des pays de l’Est

Voyageons vers les pays de l’est, le temps d’un concert. En Russie, le Noël orthodoxe se fête un peu plus tard (début janvier) que dans les pays occidentaux. Et le Père Noël a été rebaptisé « Grand-Père gel » (Ded Moroz) depuis l’époque soviétique. Comme dans les pays latins, c’est l’occasion de célébrer le froid avec des musiques chaleureuses mais aussi quelques réjouissances : des groupes de chanteurs se déplacent dans la rue avec une perche surmontée d’une étoile, les habitants leur donnent des pirogui (petits raviolis) et des pains d’épices ; on allume des feux et on décore un arbre à cadeaux.

Alors pour les fêtes de fin d’année, l’orchestre national d’Île-de-France, dirigé par Enrique Mazzola, interprètera un somptueux programme aux couleurs musicales du froid, avec l’incandescent « Concerto pour violon » de Tchaïkovski, dont Stefan Jackiw est le violon solo, (créé durant un mois de décembre, à Vienne en 1881), avec la musique de ballet « Petrouchka » de Stravinski (1912) qui relate les aventures de trois poupées à qui un mage donne vie grâce à une flûte magique ; ou avec « Feu d’artifice » (1902), une fantaisie pour grand orchestre du jeune Stravinski. En ouverture, l’Orchestre jouera une création originale « Ghost of Christmas » en hommage au compositeur japonais Dai Fujikura.
Ingrid Foubert

« Petrouchka, Orchestre National d’Île-de-France »
Salle Boulez – Philharmonie de Paris
Le dimanche 17/12/2017 à 15h00
Durée du concert (entracte compris) : 1h40
Tarif : 30€ – Tarif réduit : 1O€
Renseignements et réservations :
https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/concert/17865-petrouchka