Les commerçants passent à la caisse

 

La fraude à la TVA représenterait chaque année 10 milliards € de manque à gagner pour l’Etat (estimations extérieures ; Bercy ne communique pas de chiffres). Dans cette lutte à la fraude fiscale une mesure décidée sous François Hollance entre en application le 1er janvier prochain : les 500 000 commerçants français hors grande distribution devront être équipés d’une caisse enregistreuse aux normes, les articles ou menus validés. Ces informations seront transmises directement aux services des impôts.

Dans la restauration accusée souvent d’un recours au « black » pour maquiller la trésorerie les avis divergent.

Reportage de Stéphane Burgatt à Marseille